Monde

Le monde va-t-il mieux ou moins bien qu'avant?

Temps de lecture : 2 min

La revue The New Scientist a réalisé des statistiques dans nombre de domaines attestant des progrès ou des régressions faites par les sociétés dans le monde entier et est parvenue à cette conclusion: nous sommes plutôt sur la bonne voie.

La faim dans le monde est par exemple en baisse, comme le montre le tableau suivant:

L'éducation a connu des progrès remarquables. En Afrique sub-saharienne, le pourcentage d'enfants recevant une éducation primaire est passé de moins de 60% à près de 80% entre 2000 et 2007!

Sur le plan sanitaire, les maladies infectieuses ont reculé. En 1993, on comptait 16,4 millions de morts dues à des maladies infectieuses. En 2002, ce chiffre était réduit à 14,7 millions. Les maladies tropicales et l'hépatite B ont par exemple fortement diminué. La diarhée, qui reste l'une des principales maladies infectieuses causant la mort, a également été freinée. Le sida prend en revanche de plus en plus de place dans ces maladies.

La malnutrition et la pauvreté extrême sont elles aussi en diminution. Dans les pays développés, le pourcentage de personnes souffrant de sous-nutrition était de 20% en 1992, passant à un peu plus de 15% en 2006. Pour les pays sub-sahariens, le taux était d'environ 32% en 1992, passant sous les 30/ en 2006. Il faut cependant noter que depuis 2008, et notamment à cause du prix de la nourriture, la situation est en phase de s'inverse.

Le point noir de ce graphique est l'environnement. Déforestations, émissions de CO2, empreinte écologiques. Ce graphique résonne avec le sommet de Copenhague et la nécessité de prendre des mesures concrètes.

Le nombre de conflits est par ailleurs en très forte augmentation.

[Voir le graphique complet]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: Graphique du New Scientist, capture d'écran

Slate.fr

Newsletters

Trump paiera la cruauté infligée aux familles à la frontière américano-mexicaine

Trump paiera la cruauté infligée aux familles à la frontière américano-mexicaine

Cette mesure est si nauséabonde qu’elle finira certainement par se retourner contre son camp.

Syrie: Daech ou les derniers souffles d'un animal blessé

Syrie: Daech ou les derniers souffles d'un animal blessé

L'organisation État islamique parvient toujours à resurgir et mener des offensives meurtrières.

Comment sont choisies les candidates du Bachelor US

Comment sont choisies les candidates du Bachelor US

«Accepteriez-vous cette rose?»

Newsletters