Monde

L'histoire de la petite fille retrouvée au milieu de singes en Inde était trop belle pour être vraie

Repéré par Jean-Marie Pottier, mis à jour le 09.04.2017 à 10 h 14

Repéré sur The Washington Post, The Guardian

La petite fille n'a pas vécu parmi les singes pendant une longue période, comme de premières informations le laissaient croire: il est probable qu'elle a été abandonnée quelques jours avant sa découverte, en raison de son sexe et de ses handicaps mentaux.

Une image de la petite fille retrouvée en Inde, extraite d'un reportage de l'Associated Press.

Une image de la petite fille retrouvée en Inde, extraite d'un reportage de l'Associated Press.

L'histoire était trop belle pour être vraie, elle est surtout trop vraie pour être belle. Jeudi et vendredi 6 et 7 avril, plusieurs médias indiens et occidentaux rapportaient le récit, notamment nourri par l'agence Associated Press, d'une petite fille prétendument retrouvée jouant au milieu de singes, fin janvier, dans la forêt de Katraniaghat, dans le nord de l'Inde. Selon les premiers comptes-rendus, quand la police s'est approchée après avoir été alertée par des bûcherons, les singes ont entouré la petite fille comme si elle était une des leurs.

L'enfant a vite été comparé à Mowgli, le héros du Livre de la jungle de Rudyard Kipling, mais les circonstances de sa découverte étaient fausses, comme l'a depuis expliqué Sarvajeet Yadav, un des officiers qui l'a retrouvée, au site Indian Express: «Il n'y avait pas de singes. Elle n'était pas nue, et elle n'utilisait pas ses mains pour marcher. Je ne sais pas comment ces histoires se diffusent.»

Son histoire est en fait, selon le Washington Post, «une histoire de négligence et d'abandon». D'après les autorités, la petite fille, dont on estime l'âge à une dizaine d'années et qui a été baptisée Ehsaas, a en réalité été abandonnée par sa famille dans la forêt, probablement en raison de son sexe et des handicaps mentaux dont elle semble souffrir. «Si elle a vécu au milieu des singes, cela n'a pu être que pendant quelques jours, pas pour une longue période», a expliqué JP Singh, un officier local, ajoutant qu'elle avait été retrouvée non pas au milieu de la forêt, mais le long d'une route près de la forêt. Selon Gyan Praksh Singh, un autre officier cité par le India Times, «il n'est pas possible qu'une petite fille passe des années dans une forêt et qu'aucun agent ni les centaines de caméras installées pour la sécurité ou le recensement des animaux ne la repère».

«Au début, elle rampait, mais maintenant elle marche normalement, ce qui veut dire qu'elle n'est pas dans la jungle depuis sa naissance», a expliqué le médecin en chef du district, Ankur Lal. Elle aurait surtout pratiqué l'imitation, ce qui expliquerait la façon qu'elle avait d'attraper sa nourriture ou de crier, qui a suscité la curiosité dans un premier temps: «Elle a pu voir des singes hurler ou manger durant son séjour dans la forêt et elle les a imités, comme n'importe quel enfant de son âge ferait», a expliqué au Hindustan Times DK Singh, le médecin en chef de l'hôpital où elle est traitée.

Indesinges
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte