France

Vous ne savez pas pour qui voter? Nous avons une solution à vous proposer

Titiou Lecoq, mis à jour le 07.04.2017 à 16 h 09

Pour vous aider à trouver le candidat de votre coeur, voici des fiches de secours. Comme pour tout speed-dating, ne réfléchissez pas trop, soyez instinctifs.

Lors du débat présidentiel, le 4 avril 2017 | Lionel BONAVENTURE / AFP

Lors du débat présidentiel, le 4 avril 2017 | Lionel BONAVENTURE / AFP

On nous bassine avec la difficulté actuelle à s'installer dans une relation amoureuse durable, à trouver le partenaire qui fera vibrer notre coeur mais franchement, en 2017 en France, il est plus facile pour beaucoup de trouver l’amour qu’un futur président.

Malheureusement, à la présidentielle, on ne peut pas se la jouer «mieux vaut être seul/e que mal accompagné/e». Enfin, si, vous pouvez toujours voter blanc mais d’une certaine manière vous laissez votre grand-mère choisir avec qui vous partagerez les cinq prochaines années de votre vie, qui trafiquera votre fiche de paie, qui vous fera goûter aux joies de la sodomie.

Donc, pour vous aider à trouver le candidat de votre coeur, voici des fiches de secours. Comme pour tout speed-dating, ne réfléchissez pas trop, soyez instinctif.

Nathalie Arthaud 

Elle aime l’expropriation de la grande bourgeoisie et la collectivisation.

Elle n’aime pas la classe dominante et la propriété privée des moyens de production.

Particularité: elle ne croit pas au processus pseudo démocratique des élections auxquelles elle se présente.

François Asselineau 

Il aime le général de Gaulle,

Il n’aime pas l’Union européenne, l’Otan, l’euro.

Particularité: parle couramment japonais.

Originalité: sur le site de l’UPR, il propose de voir ce que sera la France s’il n’est pas élu.

Jacques Cheminade 

Il aime les Chinois, le général de Gaulle et un peu Céline Alvarez.

Il n’aime pas «l’occupation financière».

Il a peur de l’économie casino et du féodalisme financier qui asservit les esprits.

Nicolas Dupont-Aignan

Il aime le général de Gaulle et les bouliers.

Il n’aime pas les Chinois.

Il a peur du grand remplacement et des vaccins pas obligatoires.

François Fillon

Il aime le général de Gaulle et gérer un pays comme une entreprise privée.

Il n’aime pas la double nationalité français/méchant et les gens qui créent de la dette en demandant des salaires.

Sa particularité: il est fournisseur officiel de moments de malaise à la télé.

Benoît Hamon

Il aime un peu de revenu universel pour tout le monde mais pas tout à fait selon l’âge et la situation.

Il n’aime pas les pesticides cancérigènes et Manuel Valls.

Jean Lassale

Il aime les communes et l’Afrique.

Il n’aime pas le pétrole, la guerre et l’oppression financière.

Particularité: il n’a pas vraiment de propositions mais ça va quand même le faire.

Soupçon: il se serait inventé un faux accent pour brouiller son langage.

Marine Le Pen

Elle aime la France éternelle des clochers qui se dressent fièrement dans le ciel de la liberté, le patriotisme économique, le patriotisme culturel, le patriotisme fiscal, le patriotisme familial, le patriotisme intellectuel, le patriotisme culinaire, le patriotisme numérique, le patriotisme textile, le patriotisme utérin.

Elle n’aime pas tout le reste.

Emmanuel Macron

Il aime ce qui marche.

Il n’aime pas ce qui ne marche pas.

Jean-Luc Mélenchon

Il aime les assemblées constituantes, l’économie de l’océan, la 6ème République et parler comme un député de la 3ème République. Il n’aime pas la 5ème République, les journalistes, Assassin’s Creed Unity.

Philippe Poutou

Il n’aime pas les frontières, le chômage, la précarité, les licenciements et la BAC.

Il aime les 32h, la pilule et le métro gratuits

Ce texte est paru dans la newsletter hebdomadaire de Titiou Lecoq. Pour vous abonner c'est ici. Pour la lire en entier:

 
 
Titiou Lecoq
Titiou Lecoq (160 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte