France

La réforme du lycée entrera en vigueur en 2010

Temps de lecture : 2 min

Une «étape décisive» de la réforme du lycée «a été franchie» jeudi 10 décembre au Conseil supérieur de l'éducation (CSE) et cette réforme entrera bien en vigueur «à la rentrée 2010»: c'est ce qu'a déclaré vendredi sur Europe 1 le ministre de l'Education nationale Luc Chatel.

Le CSE, instance consultative représentant l'ensemble du monde éducatif, «a approuvé la réforme du lycée», s'est félicité M. Chatel, soulignant: «le CSE se prononce rarement en faveur des textes» qui lui sont soumis par le ministère de l'Education nationale.

Le ministre a également précisé qu'il était à la fois «symbolique» et «encourageant» que des acteurs du monde éducatif aient soutenu la réforme du lycée malgré leurs «désaccords» avec le ministère sur d'autres sujets.

Jeudi soir, le CSE a dégagé une majorité en faveur de trois des quatre grands textes de la réforme (classe de seconde, autonomie des établissements, orientation). La réforme doit entrer en vigueur à la rentrée 2010 pour la classe de seconde, en 2011 pour la 1ère et en 2012 pour la terminale.

Une partie de la réforme est cependant contestée par des syndicats lycéens et de professeurs, rappelle L'Express.Huit syndicats d'enseignants ont demandé le retrait du projet. Les syndicats lycéens reprochent le contexte général de suppressions de postes dans lequel la réforme est menée. Certains syndicats de professeurs, soutenus par de grands universitaires, dénoncent les nouvelles grilles horaires et notamment la suppression de l'enseignement obligatoire de l'histoire-géographie en terminale scientifique. Cette matière deviendrait optionelle.

[voir la vidéo de Luc Chatel ci-dessous]

 

 

[Lire l'article complet sur europe1.fr]

Slate.fr

Newsletters

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

Prudence... et action rapide. Selon Pierre-Yves Cossé, commissaire au Plan de 1988 en 1992, l'embellie apparente de certains indicateurs économiques ne signifie absolument pas une prochaine sortie de crise.

Newsletters