Monde

VIDÉO. Ce perroquet peut imiter tous les animaux

Temps de lecture : 2 min

La femelle perroquet Einstein vient de fêter son trentième anniversaire. Et elle n'a rien perdu de son talent d'imitation.

On a tous un jour été étonné d'entendre un perroquet répéter ce qu'un être humain venait de dire. Mais avons-nous déjà entendu une très bonne imitation de cheval ou de chat par un perroquet? Plus compliqué.

C'est là qu'entre en scène Einstein.

Einstein est une femelle perroquet appartenant à l'espèce des gris du Gabon, une famille de perroquet reconnue pour ses facultés langagières. Elle vient tout juste de fêter son trentième anniversaire. Au fil des années, la pensionnaire du zoo de Knoxville aux États-Unis, est devenue une vraie vedette, notamment grâce à ses imitations parfaites de chansons, de sons (eau qui coule, porte qui grince...), de bruits (lasers, vaisseaux spatiaux...) ou de cris d'animaux (miaulement, aboiement, henissement...) et... de l'acteur Matthew McConaughey.

Ce 5 avril 2017, le zoo de Knoxville a décidé de mettre à l'honneur les talents de l'oiseau dans une nouvelle vidéo où elle répond aux questions de son maître-dresseur, Adam Patterson –qui a succédé à sa précédente dresseuse Stephanie White. Einstein connaît près de 200 expressions, sons, mots ou bruits. Mieux, Einstein dispose même de sa propre fiche d'orateur chez Ted, une série de conférences internationales mettant en avant «les idées qui valent la peine d'être diffusées». Rien que ça. Vous pouvez encore regarder la conférence qu'elle a donnée en 2008.

Bon anniversaire, Einstein!

Slate.fr

Newsletters

À Shanghai, on ne plaisante (vraiment) plus avec le tri des déchets

À Shanghai, on ne plaisante (vraiment) plus avec le tri des déchets

Des amendes pour les mauvais·es élèves et des heures à respecter, la métropole chinoise met les bouchées doubles en matière de recyclage.

Cent dollars pour aller manifester, merci Uber

Cent dollars pour aller manifester, merci Uber

En Californie, les personnes travaillant pour Uber et Lyft ont été payées pour aller protester contre une loi sur le salariat.

«Les mennonites vivent comme leurs ancêtres, sans voiture, sans téléphone et sans électricité»

«Les mennonites vivent comme leurs ancêtres, sans voiture, sans téléphone et sans électricité»

«J'ai commencé à travailler sur les mennonites boliviens, les membres d'un mouvement chrétien évangélique anabaptiste parallèle à la Réforme protestante, en 2010 parce que j'étais curieux de savoir comment vivait ce genre de...

Newsletters