Monde

Blackwater impliqué dans les opérations clandestines de la CIA en Irak

Temps de lecture : 2 min

Des employés de l'entreprise de sécurité privée Blackwater Worldwide ont participé aux activités les plus sensibles de la CIA en Irak et en Afghanistan, notamment des opérations clandestines avec des agents de la CIA contre des individus suspectés d'être des insurgés et le transport de détenus. C'est ce qu'affirment d'anciens employés de Blackwater et responsables du renseignement, selon le New York Times.

A l'époque de l'apogée de l'insurrection irakienne entre 2004 et 2006, quand les raids sur des individus suspects étaient très fréquents, des employés de Blackwater ont joué des rôles clés dans les opérations, selon ces mêmes sources.

Plusieurs anciens gardes de sécurité de Blackwater affirment que leur implication dans ces opérations était tellement routinière qu'il était devenu difficile de différencier la CIA, l'armée et Blackwater. Au lieu de simplement s'occuper de la sécurité des agents de la CIA, les employés de Blackwater étaient parfois des partenaires dans des missions où des militants étaient capturés ou tués en Irak et en Afghanistan.

Pour le New York Times, «les missions secrètes révèlent des liens bien plus profonds entre l'agence de renseignement et l'entreprise de sécurité privée que ce que le gouvernement veut bien reconnaître. Le partenariat entre Blackwater et la CIA a été extrêmement rentable pour l'entreprise basée en Caroline du Nord, et s'est encore renforcé quand plusieurs responsables de haut niveau de l'agence de renseignement ont rejoint Blackwater.»

Blackwater, qui emploie et entraîne des gardes de sécurité privée, est le plus gros sous-traitant privé du ministère des Affaires étrangères américain (State Department), et réalise au moins 90% de son chiffre d'affaire grâce à des contrats gouvernementaux. L'entreprise, créée en 1997 par Erik Prince, fait régulièrement l'objet de controverses, et est considérée par beaucoup comme une entreprise de mercenaires. Selon CNN, il y a plus de sous-traitants privés payés par les Etats-Unis en Afghanistan que de soldats américains.

[Lire l'article complet sur nytimes.com]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Un soldat allemand et un garçon afghan Ruben Sprich / Reuters

Slate.fr

Newsletters

En Hongrie, les progressistes et l'extrême droite repentie ont affaibli ensemble Orbán

En Hongrie, les progressistes et l'extrême droite repentie ont affaibli ensemble Orbán

L'opposition a conquis plusieurs grandes villes lors des municipales du 13 octobre grâce à une alliance baroque allant des socialistes aux ex-néonazis du Jobbik. Une idylle opportuniste et fragile.

Une Texane dédommagée après une fouille vaginale en pleine rue

Une Texane dédommagée après une fouille vaginale en pleine rue

Natalie Simms a remporté son procès contre la ville de San Antonio au Texas après qu'une détective lui a enlevé son tampon pendant un contrôle de routine.

Trump et les Kurdes, une trahison insensée

Trump et les Kurdes, une trahison insensée

Le président américain n'a pas seulement lâché les Kurdes: c'est son pays tout entier qu'il fait passer après ses propres intérêts.

Newsletters