Monde

Pour Palin, Obama doit boycotter Copenhague

Temps de lecture : 2 min

Dans une tribune publiée par le Washington Post, Sarah Palin explique pourquoi, selon elle, Barack Obama aurait dû boycotter le sommet de Copenhague sur le changement climatique.

Dans cet article, intitulé «La science politique de Copenhague», l'ancienne candidate à la vice-présidence des Etats-Unis n'hésite pas à invoquer des arguments qui frôlent la théorie du complot. Elle estime que l'affaire du «Climate-gate» a exposé «un cercle scientifique hautement politisé, le même cercle dont le travail va à l'encontre des efforts de Copenhague.»

Palin met en garde contre les conséquences potentiellement néfastes des décisions prises au Danemark sur l'économie américaine, et estime que Copenhague «ne changera pas le temps qu'il fait, mais changera notre économie de manière négative.»

Dans son  combat pour que les décisions soient prises sur des bases scientifiques et non politiques, elle rappelle qu'elle avait «porté plainte contre le gouvernement fédéral pour sa décision de mettre l'ours polaire sur la liste des espèces menacées, malgré le fait que leur nombre avait plus que doublé.»

«Je ne conteste pas la réalité d'un certain changement climatique [...] mais nous ne pouvons pas dire avec certitude que l'action de l'homme cause ces changement» affirme Palin, avant de conclure: «le président doit boycotter Copenhague».

[Lire l'article complet sur washingtonpost.com]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: Sarah Palin en juillet 2009. Nathaniel Wilder / Reuters

Slate.fr

Newsletters

Une semaine dans le monde en 7 photos

Une semaine dans le monde en 7 photos

Frappes israéliennes à Gaza, inondations au Koweït, «Camp Fire» en Californie... La semaine du 12 novembre en images. 

Pour une journée à Toronto, Melania Trump a dépensé 150.000 euros en frais d'hôtel

Pour une journée à Toronto, Melania Trump a dépensé 150.000 euros en frais d'hôtel

La première dame n'a pourtant pas passé la nuit à Toronto.

Des députés européens veulent interdire les symboles soviétiques sur Amazon

Des députés européens veulent interdire les symboles soviétiques sur Amazon

Des députés de l'ancien bloc de l'Est demandent à Amazon le retrait de ses articles portant des symboles soviétiques.

Newsletters