Monde

L'ovni était un missile russe

Temps de lecture : 2 min

Une mystérieuse lueur dans le ciel de Norvège mercredi peu avant la levée du jour avait ravi les chasseurs de l'étrange. Peut-être imaginaient-ils déjà quelque énigmatique message venu des étoiles... La réalité est beaucoup moins poétique. Il s'agit vraisemblablement d'un missile intercontinental russe Boulava, dont le lancement a échoué.

Le phénomène, immortalisé par plusieurs images, qui avait au départ l’apparence d’un rayon lumineux d’un vert comparable à celui des aurores boréales, se terminait par une gigantesque spirale. Il s'est produit au dessus de Tromso, ville norvégienne située au nord du cercle polaire arctique, près de la zone où sont effectués les essais de missile russe. Visible à plusieurs kilomètres à la ronde, elle s'est dissipée à l'aube. L'institut météorologique norvégien aurait reçu des milliers d'appels de personnes qui s'interrogaient sur le phénomène.

Refusant d'abord de confirmer le tir, le ministère de la Défense russe a finalement admis qu'un essai avait été effectué avec un missile Boulava. D'après une source du secteur de l'armement, le tir aurait été effectué mercredi 9 décembre depuis le croiseur sous-marin Dmitri Donskoï en Mer Blanche au moment où était observé le signal lumineux. Un problème s'est produit au niveau du troisième étage de la fusée, les deux premiers étages ayant réagi normalement.

Mais selon Odd Eric, professeur à l'Institut norvégien d'étude de l'aurore boréale, cité par le journal russe Kommersant, «il est fort possible qu'il s'agissait d'un missile, compte tenu du caractère de rotation». Le scientifique a ajouté «ce n'est pas une météorite, qui ne se déplace pas de cette manière». Il n'y a eu aucun test de missile ce jour-là en Norvège, ni en Suède et Finlande voisines.

Si cet échec se confirme, il constituera un revers important pour l'armée russe: près de la moitié du budget achats du ministère de la Défense est actuellement consacré au projet Boulava. Le test serait le 13ème depuis 2005, et le 9ème échec. Le chef d'état-major russe avait indiqué que le projet de missile Boulava avait été remanié suite au dernier échec, le 15 juillet.

[Lire l'article complet sur Romandie.com]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: aurore boréale, par Deivis via Flickr

Slate.fr

Newsletters

Tout le mal que Donald Trump et Theresa May font à la démocratie

Tout le mal que Donald Trump et Theresa May font à la démocratie

Le chaos et les dysfonctionnements à Washington et à Londres encouragent la Chine et la Russie à prôner l’autoritarisme comme une nouvelle option efficace.

Arrêtez de croire que les gens ne lisent plus aux États-Unis

Arrêtez de croire que les gens ne lisent plus aux États-Unis

«Nous sommes une nation de lecteurs», assure la directrice exécutive de la National Book Fondation.

Le mur est tout ce qu'il reste à Trump

Le mur est tout ce qu'il reste à Trump

L’état d’urgence signé par Trump n’est qu’une nouvelle manifestation de son obsession pour un mur qui, loin de protéger les États-Unis, a pour fonction de sauver la peau présidentielle.

Newsletters