Monde

Ils ont tourné pendant un an coupés du monde une émission de télé-réalité… diffusée seulement trois mois

Temps de lecture : 2 min

«Eden» a été annulé par Channel 4 en raison d'une mauvaise audience, mais la chaîne a poursuivi l'aventure jusqu'au bout.

«Eden»
«Eden»

Le concept n’est pas très neuf, mais lorsque les 23 participants d’«Eden» embarquent en mars 2016 pour une année de vie sauvage totalement coupés du monde dans les Highlands, ils pensent certainement à l'arrivée devenir des stars de la télé-réalité. Tous les éléments sont réunis: région inhabitée, paysages magnifiques, personnages charismatiques… L’émission paraît destinée à faire grimper les audiences de Channel 4.

Seulement, le public se passionne peu pour leurs aventures. Et Channel 4 arrête la diffusion après seulement quatre épisodes couvrant les trois premiers mois de vie en communauté. Sauf que faute d’avoir été prévenus, ceux qui ont daigné tenir jusqu'au bout ont passé des mois à tourner l’émission dans le vide, comme le révèle le Guardian. Du moins, pour l'instant.

«Le charme d’“Eden” résidait dans le fait qu’il s’agissait là d’une vraie expérimentation, et quand tout ça a commencé, nous ne savions pas quels seraient les résultats, explique la chaîne. (…) C’est pourquoi nous l’avons fait, et l’histoire des participants, en incluant leurs hauts et leurs bas, sera diffusée plus tard dans l’année

De nombreux départs ont été enregistrés en cours de tournage. Une participante est partie parce que ses camarades étaient désagréables, un autre ne supportait plus les piqures de moustiques, un dernier affirmait récemment, d'après le Guardian, que l’émission était «extrêmement mensongère» et que «tout ce que vous voyez à la télé, ce sont des conneries»… En plus de digérer le fiasco du programme, les participants ont maintenant appris que ces derniers mois, la Grande-Bretagne s'est engagée à quitter l'Union européenne et Donald Trump est devenu président des États-Unis. Dur retour à la réalité.

Slate.fr

Newsletters

En Hongrie, les progressistes et l'extrême droite repentie ont affaibli ensemble Orbán

En Hongrie, les progressistes et l'extrême droite repentie ont affaibli ensemble Orbán

L'opposition a conquis plusieurs grandes villes lors des municipales du 13 octobre grâce à une alliance baroque allant des socialistes aux ex-néonazis du Jobbik. Une idylle opportuniste et fragile.

Une Texane dédommagée après une fouille vaginale en pleine rue

Une Texane dédommagée après une fouille vaginale en pleine rue

Natalie Simms a remporté son procès contre la ville de San Antonio au Texas après qu'une détective lui a enlevé son tampon pendant un contrôle de routine.

Trump et les Kurdes, une trahison insensée

Trump et les Kurdes, une trahison insensée

Le président américain n'a pas seulement lâché les Kurdes: c'est son pays tout entier qu'il fait passer après ses propres intérêts.

Newsletters