Monde

Greenpeace lance une campagne choc à Copenhague

Temps de lecture : 2 min

Une campagne marketing de Greenpeace envahit les aéroports de Copenhague, montrant sur de grandes affiches les visages des leaders du monde, visages vieillis, fatigués, et qui s'excusent.

On voit par exemple Obama, cheveux blancs, déclarer: «Je suis désolé, nous aurions pu freiner un changement climatique catastrophique, mais nous ne l'avons pas fait.»

Greenpeace déclare: «Nous espérons que ces publicités prédisent un faux avenir», qu'il n'est pas encore trop tard, mais qu'il faudra faire des efforts pour que l'on ne se retourne pas vers le passé avec des remords; l'association écologique exhorte à l'action.

 


[Voir la campagne sur Greenpeace]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Greenpeace

Slate.fr

Newsletters

La Nasa n’arrête pas de perdre des trésors inestimables

La Nasa n’arrête pas de perdre des trésors inestimables

Perdus, volés ou vendus, des équipements historiques ont échappé au fil du temps au contrôle de l’agence spatiale.

«Bolsonaro est une antiquité qui nous arrive du passé via WhatsApp»

«Bolsonaro est une antiquité qui nous arrive du passé via WhatsApp»

Comme les milieux religieux, la communauté tech est très divisée sur le phénomène Bolsonaro. Sur le point d'être élu grâce aux réseaux sociaux, il ne sera pas forcément pour autant un président favorable aux nouvelles technologies.

La Chine croule sous le poids de ses vélos flottants abandonnés

La Chine croule sous le poids de ses vélos flottants abandonnés

En Chine, l’industrie du vélo en libre-service est si florissante que des milliers de bicyclettes fanent aux quatre coins des villes.

Newsletters