Life

Les textos, nouvelle arme des conjoints bafoués

Slate.fr, mis à jour le 09.12.2009 à 16 h 09

Là où il y avait autrefois le rouge à lèvres sur le col de la chemise, il y a aujourd'hui les textos négligemment envoyés à la compagne d'un soir. Les amants insouciants oublient souvent que tout objet numérique laisse des traces, et les sms ne font pas exception. Tiger Woods en a récemment fait les frais, lorsqu'une de ses maitresses supposées a exhibé dans la presse de coupables messages.

Les avocats en divorce connaissent bien cet outil: ils voient de plus en plus de femmes ou d'hommes trompés montrer à la cour des textos accablants. L'Association du Barreau Américain propose pour venir au secours de ses membres des séminaires pour apprendre aux avocats spécialisés comment se servir des «preuves électroniques» - textos, mais aussi historique de navigation ou réseaux sociaux.

Les textos sont souvent vus comme plus éphémères, et donc moins dangereux, que les e-mails. Erreur: même lors qu'expéditeur et récepteur les effacent (ce qui, pour le second, est pour le moins incertain), les compagnies de télécommunications les gardent entre quelques jours et quelques semaines.

[Lire l'article complet sur le New York Times]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: Tiger Woods par Keith Allison via Flickr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte