Monde

Donald Trump a donné une facture à Angela Merkel

Repéré par Mélissa Bounoua, mis à jour le 26.03.2017 à 21 h 27

Repéré sur The Sunday Times

Lors de leur rencontre, le président des États-Unis a donné une facture estimée à 350 milliards d'euros à la chancelière allemande, selon le Sunday Times.

Angela Merkel et Donald Trump, le 17 mars 2017 à la Maison-Blanche | Brendan Smialowski / AFP

Angela Merkel et Donald Trump, le 17 mars 2017 à la Maison-Blanche | Brendan Smialowski / AFP

Donald Trump n'a pas serré la main d'Angela Merkel devant les photographes lors de leur rencontre dans le Bureau ovale, le 17 mars dernier. Même s'ils ont fini leur conférence de presse ensuite par une poignée de main, le président des États-Unis estime que l'Allemagne doit de l'argent à son pays pour l'aide apportée à l'Otan, quand l'Allemagne n'atteint pas les objectifs demandés pour l'organisation du traité de l'Atlantique nord.

Il a ensuite tweeté que l'Allemagne devait beaucoup d'argent au lendemain de l'entretien.

«Malgré les fausses informations vous avez entendues, j'ai eu un SUPER rendez-vous avec la chancelière allemande Angela Merkel. Néanmoins, l'Allemagne doit....»

«...De grosses sommes d'argent à l'Otan et aux États-Unis doivent être payées pour la puissante, et très chère défense qu'elle fournit à l'Allemagne.»

Le Sunday Times publie aujourd'hui un article qui revèle encore des détails sur ce rendez-vous glacial: selon le journal britannique, qui cite des sources au gouvernement en Allemagne, Donald Trump a même tendu à Angela Merkel une facture de la Maison-Blanche à hauteur de 300 milliards de livres (ou près de 350 milliards d'euros).

Comment a-t-il fait ce calcul? En commençant en 2002. Le montant n'a pas été confirmé par les deux parties mais, d'après l'article, les représentants de Trump ont calculé le différence entre les 2% demandés et ce que l'Allemagne a fourni, puis fait une addition en ajoutant des intérêts, note le Sunday Times. Si le choix s'est porté sur 2002, c'est que le prédécesseur d'Angela Merkel, Gerhard Schröder, s'était engagé à davantage de dépenses militaires.

Le document donné par Trump lors de discussions en privé est «scandaleux», selon un ministre allemand. Si le président américain est si virulent, c'est qu'il estime que les États-Unis dépensent plus que tous les autres membres de l'Otan pour contribuer à l'effort de défense. L'Allemagne a dépensé 37 milliards d'euros en 2017 pour la défense, soit 1,2% de son produit national brut, moins que les 2% demandés par l'Otan.

L'Allemagne n'est potentiellement pas le seul pays qui recevra cette facture. Des sources interrogées par le Sunday Times indiquent que Trump a demandé le même calcul pour les autres pays qui n'atteignent pas non plus les 2%. «Le président a une vision pas très orthodoxe sur les dépenses de l'Otan», dit l'une d'entre elles pour commenter cet étrange geste très symbolique.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte