Life

Café et alcool ne font pas bon ménage

Slate.fr, mis à jour le 09.12.2009 à 15 h 37

Se ruer sur la machine à café après une soirée un peu trop arrosée, pour se  dégriser, est un reflexe largement répandu. Pourtant, selon une récente étude de la Temple University de Philadelphie, cela pourrait être un geste à éviter à tout prix, et ne ferait qu'oublier que l'on est sous l'influence de l'alcool.

Explications du chef de l'équipe de chercheurs, Thomas Gould: «Il est particulièrement important de déboulonner le mythe des pouvoirs dégrisants du café car la consommation combinée de caféine et d'alcool pourrait en fait favoriser la mauvaise prise de décision et avoir des conséquences désastreuses.»

Selon le docteur Gould, les gens qui sont fatigués et intoxiqués après avoir bu beaucoup d'alcool ont plus de chances de se rendre compte de leur état d'ébriété. A l'inverse, les gens ayant consommé à la fois du café et de l'alcool se sentent réveillés et capables, et peuvent se retrouver dans des situations dangereuses comme conduire en état d'ébriété.

[Lire l'article complet sur bbc.co.uk]

A LIRE AUSSI SUR SLATE: «Alcool: peut-on vraiment tout oublier d'une soirée?»

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Un signe «Happy Hour» à Paris, REUTERS/Charles Platiau

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
alcoolBBCcaféétudeSanté
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte