Culture

Comment les génériques de séries sont-ils devenus si bons?

Temps de lecture : 2 min

Une petite histoire de ces séquences plus ou moins imaginatives.

Les objets explosés de «The Good Fight»
Les objets explosés de «The Good Fight»

Le site Wired consacre une vidéo didactique et distrayante à l’évolution du générique de série. Ce genre mineur, au service d’une production elle-même longtemps restée médiocre, a connu son heure de gloire avec le renouveau de la série télévisée. Au point de devenir, comme le clip musical en son temps, un art en soi.

Du Prince de Bel Air, véritable clip musical, à True Detective, dont les paysages abandonnés font échos aux tourments des personnages, cette brève plongée historique dans les archives du générique télé accompagne la montée en gamme et la diversification de ses expressions. Au point que le générique pourra un jour exister sans la série dont il est le prologue?

Slate.fr

Newsletters

Tous les films sont des bébés de Rosemary, le dernier-né s’appelle «Suspiria»

Tous les films sont des bébés de Rosemary, le dernier-né s’appelle «Suspiria»

Cinquante ans après la sortie de «Rosemary’s Baby», la recette de Polanski fonctionne toujours. La preuve avec «Suspiria», sorti ce 14 novembre.

 La logique «America First» a déjà frappé les Mexicains… il y a près d’un siècle

La logique «America First» a déjà frappé les Mexicains… il y a près d’un siècle

Cette histoire reste méconnue, y compris aux États-Unis. En Californie, des élèves de 10 ans ont œuvré pour qu'elle soit inscrite dans leur programme scolaire.

Stan Lee était peut-être une légende, il n'était pas le «créateur» de Marvel

Stan Lee était peut-être une légende, il n'était pas le «créateur» de Marvel

Beaucoup de nécrologies se trompent: Stan Lee n'était pas le «créateur» de Spider-Man ou de Hulk. Cela n'enlève rien à son génie pour autant.

Newsletters