Monde

L'identité nationale française prend feu

Temps de lecture : 2 min

Le quotidien espagnol El Pais consacre un long article au débat sur l'identité nationale français et à ses cousins européens. Tandis que l'interdiction des minarets fait grand bruit, l'Espagne attend la décision du tribunal constitutionnel sur le statut catalan, et l'Italie a vu il y a quelques jours un de ses ministres issu de la Ligue du Nord proposer de faire figurer un crucifix sur le drapeau italien, pour affirmer «le droit de l'Europe de retrouver sa propre identité.»

Ces débats qui agitent les pays de l'Union, s'ils sont de nature très différents, relèvent tous selon El Pais d'un phénomène «inquiétant».

Au coeur de la prospère et pacifique Europe, la question de l'identité et l'échec de l'intégration de minorités ethniques, religieuses ou linguistiques provoque des secousses nouvelles. Nouvelles, car des difficultés historiques sont ravivées aujourd'hui par un ensemble de facteurs récents: le détresse née de la crise économique et le malaise lié à la mondialisation s'ajoutent à des proportions croissantes d'immigrants et aux revendications autonomistes traditionnelles, créant un cocktail inédit et explosif.

[Lire l'article complet sur El Pais]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: marianne par tibchris via Flickr

A LIRE AUSSI: Nos papiers sur l'identité nationale

Newsletters

En Indonésie, un peuple reconnaît cinq genres différents

En Indonésie, un peuple reconnaît cinq genres différents

Dans la société bugis, les makkunrai, les oroani, les calalai, les calabai et les bissu correspondent à cinq façons d'être au monde.

Le prince Philip, celui qui a dépoussiéré Buckingham Palace

Le prince Philip, celui qui a dépoussiéré Buckingham Palace

Indissociable de l'ombre de la reine d'Angleterre, à la fois témoin et acteur des bouleversements du siècle dernier, le prince Philip était pour son temps plus avant-gardiste qu'on ne l'imagine.

Selon Donald Trump, un des vaccins contre le Covid «devrait s’appeler “Trumpcine”»

Selon Donald Trump, un des vaccins contre le Covid «devrait s’appeler “Trumpcine”»

L’ancien président des États-Unis a soutenu qu’un des vaccins devrait porter son nom, lors d’un discours prononcé devant les instances du Parti républicain.

Podcasts Grands Formats Séries
Newsletters