Culture

Le derrière des fesses

Slate.fr, mis à jour le 08.12.2009 à 18 h 53

Un documentaire Arte, La Face cachée des fesses, revient sur l'histoire du postérieur, et ses implications. «Les fesses permettent de revisiter toute l’histoire de l’art, et même, - sans prétention ! -, de l’humanité.» explique Arte.

En peinture, certains maîtres ont attaché une importance particulière au postérieur, comme Courbet, ou Rubens chez les Flamands.

Les fesses, du latin fissa: fente, du verbe fenre, marchent comme tout ce qui existe et va par deux, avance le documentaire: la nuit, le jour, l'homme et la femme, le ciel, la terre: toute oeuvre est toujours une action de départager.

«Les fesses dissimulent ce qu'on ne maîtrise pas: on maîtrise son corps, ses mains, ce qui est de face; les fesses, on ne peut pas,» souligne l'écrivain Jean-Luc Hennig.

[Voir les vidéos sur Arte.fr]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-la à infos @ slate.fr

Image de Une: Le Sommeil, Courbet, sur Wikipedia.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
ARTEcourbetfesseshistoirepeinture
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte