Monde

Le mystère des sous-marins miniatures de Pearl Harbor

Temps de lecture : 2 min

Près de 70 ans après l'attaque de Pearl Harbor, des chercheurs affirment avoir trouvé des preuves qu'un sous-marin miniature japonais a participé à l'opération surprise la plus meurtrière de l'histoire récente. Au cours d'une plongée de routine, des chercheurs marins ont en effet repéré un débris inhabituel au fond de l'océan près de Pearl Harbor.

Selon le programme Nova du Public Broadcasting Service (PBS), ces vestiges sont ceux d'un sous-marin miniature japonais dont l'équipage se serait sabordé après l'attaque de 1941. Des parties du vaisseau deux-places ont été repérées par deux submersibles du Laboratoire de recherche sous-marine de Hawaï, entrelacés avec ceux de véhicules d'assaut amphibiens américains détruits dans un incendie de munitions en 1944 et jetés à la mer.

«La découverte du submersible pourrait clore un chapitre dans l'histoire de Pearl Harbor, écrit le site Wired. Cinq sous-marins miniatures étaient censés participer à l'attaque surprise, mais quatre d'entre eux n'ont jamais atteint leur objectif: ils se sont échoués, se sont sabordés ou ont été détruits. Le cinquième était porté disparu.»

[Lire l'article complet sur wired.com]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Wikipedia

Newsletters

Pourquoi y a-t-il encore autant d’armes nucléaires?

Pourquoi y a-t-il encore autant d’armes nucléaires?

Le 26 septembre est la journée internationale pour l'élimination totale des armes nucléaires.

Mort d'al-Sahraoui: la stratégie du «tondre la pelouse» de la DGSE

Mort d'al-Sahraoui: la stratégie du «tondre la pelouse» de la DGSE

Les conséquences du décès du chef de l'organisation État islamique au Grand Sahara sont difficiles à anticiper, comme le montrent vingt ans de guerre contre les leaders d'Al-Qaida et de l'EI.

Un cycliste australien utilise son GPS pour recréer la couverture de «Nevermind» de Nirvana

Un cycliste australien utilise son GPS pour recréer la couverture de «Nevermind» de Nirvana

Pete Stokes a roulé pendant huit heures pour dessiner les contours du célèbre album via le site Strava.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio