Life

L'iPhone garde vos enfants à votre place

Michael Agger, mis à jour le 17.12.2009 à 12 h 39

Le téléphone d'Apple est l'ultime outil de neutralisation des enfants.

Ma nouvelle tranche de population préférée est celle des mamans iPhone. Une étude publiée il y a peu par une entreprise de publicité pour les téléphones portables montre que les mamans iPhone constituent 25% des utilisateurs d'iPhone et s'en remettent à leur appareil pour des activités comme le planning, la localisation de boutiques et le téléchargement de bons de réduction. C'est bien charmant tout ça, mais la statistique la plus importante est que 59 % de ces mères laissent leurs enfants jouer avec le téléphone. Je me demande bien ce qui cloche chez les autres 41%. L'iPhone est l'ultime outil de neutralisation d'enfants.

Les mamans (et papas) iPhone prennent des risques en abandonnant leur téléphone (dans les sphères d'initiés, on appelle cette attitude la «passe en retrait»). En règle générale, les parents iPhone sont du genre à limiter la télé et le «temps d'écran,» et sont ceux que l'idée d'acheter une Nintendo DS à un enfant de 4 ans fait grincer des dents. Ce sont les adeptes des jouets en bois, qui envisagent d'inscrire Sophie à [la méthode d'apprentissage de violon] Suzuki très bientôt. Pourtant, ils - bon, d'accord, moi - aiment vraiment leur iPhone. Si épuré, si intuitif. Et n'est-il pas incroyable que même un enfant d'un an soit capable de comprendre comment s'en servir?

 

Mon fils d'un an aime aussi regarder des photos sur mon iPhone. Ce que la vidéo ci-dessus ne montre pas, c'est qu'un bambin peut s'énerver et jeter le téléphone par terre, le mettre dans sa bouche et le recouvrir de bave, ou écrabouiller des biscuits dans la prise et griller intégralement la carte mère. Mieux encore : comment il peut utiliser ses mignons petits doigts pour entrer dans votre boîte mail et transférer vos messages personnels à tous vos collègues.

Mes compliments à l'équipe dédiée à la facilité d'utilisation de chez Apple d'avoir créé une interface intuitivement accessible par un bambin, mais pourquoi ne pas intégrer un «Kid Mode» à la prochaine mise à jour de logiciels? Il bloquerait les mails, les textos, la fonction téléphone et YouTube. Et peut-être la touche home, quand vous utilisez une application (oui, le parent iPhone aura toujours besoin d'un moyen de quitter des applications. En Kid ModeTM, activer ou désactiver la sonnerie pourra servir de touche home). N'est-il pas dans votre intérêt de nourrir une nouvelle génération d'iMômes?

La beauté de l'iPhone réside dans sa capacité à être configuré pour équilibrer la nécessité de divertir un enfant agité et la culpabilité suscitée par l'envie de jouir de quelques minutes de tranquillité. Si la situation atteint le niveau d'alerte rouge, blindez votre iPhone en téléchargeant Wall-E, Paddington Bear, Backyardigans et Cars. Vous ne reverrez peut-être plus jamais votre enfant, ni votre téléphone d'ailleurs.

La plupart des parents se lancent sur une voie plus subtile et plus intéressée: celle des applications «éducatives.» Les développeurs s'y sont mis-il y a déjà un sacré paquet de cochonneries pour les gosses tapies dans la boutique iTune. Vous payez 99 cents pour une application «Ferme» qui s'avère en fait être six photos de vaches et un bruit de cochon bien trop réaliste qui fait pleurer votre petit d'un an. Les meilleures applications devraient être esthétiquement agréables, faciles à utiliser, occuper votre enfant (mais sans lui donner l'air neuneu), et ne pas créer une accoutumance au point de commencer à y jouer vous-même-à chaque moment libre, tard le soir, alors que c'est l'heure de dormir.

C'est ce qui m'est arrivé avec SlotZ Racer, un jeu de course de petites voitures. Je pensais que cela conviendrait très bien à mon fils de 4 ans car il y est question de voitures et que les commandes sont simples : toucher l'écran pour accélérer, ne pas le toucher pour ralentir. Il a adoré. Moi aussi. J'ai raté mon arrêt de métro parce que j'étais à un moment crucial du National Cup Championship, «une série de 6 courses pour déterminer le meilleur coureur du pays.»

SlotZ Racer est peut-être trop divertissant et devrait être réservé aux situations désespérées, comme quand vous travaillez chez vous et qu'il vous faut un minimum de silence pendant un coup de fil. Les autres applications relevant de cette catégorie comprennent Skee-Ball et Monster Trucks Nitro. Autre inconvénient de ces applications-appelons-les des jeux-c'est qu'elles rendent votre iPhone très attirant, que votre fils ne tarde pas à se planquer derrière le canapé et que vous vous entendez dire des trucs comme «rends son téléphone à Papa ou il efface tous les jeux!»

L'application idéale doit être amusante tout en dégageant une petite odeur de salle de classe. J'ai des amis qui ne jurent que par PopMath et Wordex. Mon application de prédilection est le jeu de mémoire AniMatch-elle a des icônes d'animaux malins et des sons rigolos, et relier les animaux entre eux est un exercice qui ne demande pas une manipulation compliquée de l'appareil. Les garçons y jouent même parfois ensemble. Comme pour tout, le petit d'un an est plus facile à amuser. Il est très satisfait de Wheels on the Bus et des jolis dessins de livre d'images de Peekaboo Barn.

Pour choisir de nouvelles applications, j'ai découvert que la meilleure méthode consiste à procéder par studio. Freeverse produit à la fois SlotZ Racer et Skee-Ball, Night & Day est l'auteur de Peekaboo Barn et Peekaboo Wild, Duck Duck Moose propose un excellent Old MacDonald, et caetera. Mais il saute aux yeux que ma liste est extrêmement incomplète. J'ai des garçons, je n'ai donc qu'entendu de vagues rumeurs sur de petites filles qui prenaient soin d'un iHusky dans iPuppyWorld ou qui dirigeaient des fées dans le ciel. Et je n'ai pas la moindre idée de ce qui intéresse les enfants plus grands, ceux qui ont atteint l'âge du Rubik's Cube.

Michael Agger

Traduit par Bérengère Viennot

Image de Une: Whoopi Goldberg en Mary poppins, REUTERS/Gary Hershorn

Michael Agger
Michael Agger (21 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte