France

Vidéo: deux policiers en flagrant délit de vol

Slate.fr, mis à jour le 08.12.2009 à 9 h 57

Deux policiers ont été déférés pour «vol aggravé» après s'être servis dans une boutique du 10e arrondissement de Paris. Les deux fonctionnaires de police ont été filmés par les caméras de surveillance, dont Europe 1 a récupéré les images. La scène s'est déroulée rue Louis Blanc, dans un magasin de cartes téléphoniques. On peut voir clairement les deux hommes, dont un brigadier-chef, se livrer à des vols, notamment d'argent. Tous deux sont âgés d'une trentaine d'années et font partie de la Direction du Renseignement de la Préfecture de police, ex-12e section des RG en charge de l'immigration irrégulière,

Le site d'Europe 1 fait le récit de l'incident:

A 20h00, deux policiers en civil poussent la porte de la boutique, bonnets sur la tête. L'un enfile son brassard de police et montre aux vendeurs son arme accrochée à sa ceinture. L'autre montre sa carte, puis effectue un contrôle de papiers. Les policiers demandent ensuite aux employés de baisser le rideau de la boutique, le temps du contrôle. Peu après, l'un des fonctionnaires ouvre un tiroir, se sert à plusieurs reprises et emporte le tout dans un sac.

La scène se poursuit dans la rue, où les employés rattrapent un des fonctionnaires et appellent la police, qui embarque tout le monde au commissariat. Les policiers prétendent avoir été agressés au cours d'un contrôle, mais l'Inspection générale des services (IGS) est saisie.

Lundi 7 décembre, le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire pour «vol aggravé par leur qualité de dépositaire de l'autorité publique» et avait requis leur placement en détention provisoire. «Mais le juge des libertés a décidé de ne pas les emprisonner et de les placer sous contrôle judiciaire, avec interdiction de se rendre à leur travail et de porter une arme» rapporte Europe 1.

«Entendus par l'Inspection générale de la police (IGS), la police des polices, les deux fonctionnaires ont indiqué s'être rendus dans cette boutique après avoir reçu «une information» sur un trafic de documents d'identité, écrit Le Parisien. Sur le plan administratif, les deux policiers devraient également faire l'objet de sanctions

[Lire l'article complet sur europe1.fr]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: capture d'écran

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte