Monde

Les aînés sont plus intelligents que leurs frères et sœurs

Temps de lecture : 2 min

C’est en tout cas ce que stipule une étude scientifique, et cela serait dû à l’éducation donnée par les parents.

Capture d'écran : https://www.youtube.com/watch?v=alcZMv_jbZ8
Capture d'écran : https://www.youtube.com/watch?v=alcZMv_jbZ8

Tous les frères et sœurs se sont déjà battus et comparés pour déterminer qui, de la fratrie, est le chouchou des parents ou le plus intelligent. Une étude menée par des chercheurs d'Edimbourg et de Sydney à partir de données américaines vient peut-être de clore le débat. Au profit des premiers nés. Comme le résume le site The Independent: «les ainés sont plus intelligents que leurs cadets».

Cinq mille enfants vivant aux États-Unis ont ainsi été observés de leur naissance à leurs 14 ans. Tous les deux ans, les scientifiques sont venus les voir et leur ont fait passer des tests. Ils en ont conclu que les cadets avaient moins de capacité réflectives et cognitives. La faute à leurs parents. Et à un différentiel très marqué, notamment pendant la grossesse et les toutes premières années de leur vie.

Les femmes enceintes feraient ainsi davantage attention à éviter tout comportement à risque pour leur aîné. De même, les parents prendraient davantage de temps pour s'assurer que leur premier enfant progresse intellectuellement avant de relâcher leur attention pour les suivants, faute de ressources et de temps. Si le développement moteur et le bien-être émotionnel, eux, restent stables sur l'ensemble de la fratrie, cette inégalité de départ suffirait à faire en sorte que les aînés réussissent généralement mieux professionnellement, obtenant de plus forts revenus notamment.

Dr. Ana Nuevo-Chiquero, de l’université d’Edimbourg, affirme ainsi:

«Nos résultats suggèrent que le vaste écart constaté dans les comportements parentaux pourrait expliquer les différences qui existent entre les aînés et les cadets, dans l’éducation et les résultats dans la vie

Qu'importe, on continuera à préférer Liam Gallagher à son frêre ainé, Noel.

Slate.fr

Newsletters

En Sibérie, «les femmes doivent souvent affronter seules les affres de la vieillesse»

En Sibérie, «les femmes doivent souvent affronter seules les affres de la vieillesse»

«Mon dernier voyage m'a conduit au village reculé de Yar-Sale, dans le nord de la Sibérie, raconte le photographe Oded Wagenstein. Je suis allé à la rencontre d'un groupe de femmes âgées, qui faisaient autrefois partie d'une communauté nomade...

Au Soudan du Sud, une fille vendue aux enchères sur Facebook

Au Soudan du Sud, une fille vendue aux enchères sur Facebook

Le réseau social n'a pas désactivé le post à temps et la jeune fille de moins de 18 ans a été vendue pour être mariée.

Les conservateurs américains renoncent à lutter contre le porno

Les conservateurs américains renoncent à lutter contre le porno

Pas parce qu’ils ont changé d’avis, mais parce que tout le monde en regarde.

Newsletters