Science & santé

Pour faire renaître une amitié perdue, pourquoi ne pas suivre ces trois conseils?

Repéré par Florian Adam, mis à jour le 17.03.2017 à 14 h 45

Repéré sur New York Magazine

La parole à Irene Levine, professeur en psychiatrie à l’université de New York.

Another busy afternoon | Zuraj studio via Wikimedia CC License by

Another busy afternoon | Zuraj studio via Wikimedia CC License by

Qu’elle commence par un coup de foudre ou qu’elle se lie au fil des années, l’amitié est source de bonheur et de santé. Malheureusement comme toutes relations, elle peut s’arrêter pour une raison ou pour une autre, volontairement ou non. Si c'est le cas, rien ne vous interdit un jour de vouloir reprendre contact. Pour autant, ce n’est pas si simple, «il ne s’agit pas de reprendre la relation telle qu’elle était». Du moins, c’est ce que suggère le New York Magazine qui a demandé trois conseils à Irene Levine, professeur en psychiatrie à l’université de New York et auteur du livre Best Friends Forever: Surviving a Breakup With Your Best Friend

1/ Réfléchissez longuement avant reprendre votre relation

Repensez à pourquoi vous vous êtes éloignés. Cette introspection est importante pour ne «retourner dans le même bourbier dans lequel vous étiez, analyse Irene Levine. Parfois, nous idéalisons nos amitiés, et peut-être nous oublions certaines des raisons pour lesquelles nous avons terminé [la relation]». La psychiatre explique au magazine qu’il est peu probable que la personne que vous avez quittée devienne une tout autre personne. Elle aura sûrement les mêmes défauts, et les mêmes qualités. Il faut être certain que ces défauts ne soient pas insurmontables pour vous. 

2/ Réapprenez à la connaître 

Il est également préférable de ne pas reprendre la relation là où elle s’est terminée, avec le même «degré d’intimité», précise le New York magazine. «Vous avez vraiment besoin d'expérience et de temps pour établir la confiance avec une autre personne, qu'il s'agisse d'un vieil ami ou d'un nouvel ami», assure Irene Levine. De plus, trop optimiste, il est également possible que vous ratiez des indices vous indiquant que cela ne fonctionne pas. N’allez pas trop vite. 

3/ Donnez-lui du temps 

Vous avez peut-être pris la décision de reprendre contact, mais est-ce son cas ? Raison pour laquelle, il est préférable selon l’auteur de privilégier l’e-mail plutôt qu’un texto ou un appel téléphonique. «Cela donne à l'autre une chance de réfléchir.» Chacun peut avoir ses raisons de ne pas accepter de renouer les liens: «Ils peuvent avoir beaucoup d’amis, ils peuvent jongler avec le travail et les questions personnelles.» Qui ne tente rien n’a rien.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte