Monde

Oubliez Copenhague, tout se joue à Washington

Slate.fr, mis à jour le 07.12.2009 à 16 h 31

Le sommet de Copenhague fait la Une des médias du monde entier, mais, selon le Wall Street Journal, les dirigeants de l'industrie américaine ont les yeux rivés sur Washington, où l'Agence de protection environnementale (EPA) s'apprête à prendre une décision qui pourrait les affecter bien plus que n'importe quel accord signé dans la capitale danoise.

L'administration Obama devrait en effet officiellement déclarer le dioxyde de carbone comme un polluant dangereux. Une telle décision de l'EPA serait un premier pas vers des restrictions sur les émissions de dioxyde de carbone et de cinq autres gaz à effet de serre et obligerait les industriels à réaliser des changements de machinerie coûteux pour les respecter. Le tout en évitant de passer devant un congrès plutôt opposé à ce type de mesures.

L'administration Obama estime que si les législateurs ne prennent pas de mesure pour contrôler la pollution aux gaz à effet de serre, c'est à elle d'user de son pouvoir de décision pour le faire, selon le New York Times.

La décision rencontre une forte opposition de la part de beaucoup d'industries où le dioxyde de carbone est omniprésent. Pour l'Association nationale des manufacturiers, les actions de l'EPA n'auront pas d'impact sur le changement climatique, et «représenteront un coût énorme pour l'économie».

La décision de l'EPA permettrait à Barack Obama de prouver aux dirigeants du monde entier que les Etats-Unis font tout leur possible pour essayer de réduire leur part dans les émissions de gaz à effet de serre mondiales. Le WSJ résume:

On s'attend à ce que la grande majorité de l'augmentation des émissions de gaz à effets de serre proviennent de pays en développement comme la Chine et l'Inde, et non pas de pays riches comme les Etats-Unis. Mais les pays en développement ont clairement indiqué que leur volonté de réduire les émissions dépendra des actions que prendront les pays riches d'abord. Ce qui met les Etats-Unis dans une situation géopolitique centrale.

Selon le New York Times, l'EPA devrait annoncer sa décision lundi 7 décembre dans la journée

[Lire l'article complet sur wsj.com]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: l'ouragan Isabel vu de la Station spatiale internationale, Reuters

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte