Monde

Somalie: un attentat tue trois ministres

Temps de lecture : 2 min

Dix-huit personnes, dont trois ministres, ont été tuées à Mogadiscio le 3 décembre dernier. Le ministre de l'éducation, le ministre de l'enseignement supérieur et le ministre de la santé, tous les trois membres du gouvernement de transition somaliens, ont été victimes d'un attentat à la bombe à l'intérieur de l'Hôtel Shamo au cœur de la capitale somalienne.

C'est une cérémonie officielle de remise des diplômes des étudiants de l'université de Bénadir qui a mal tourné. Les hommes politiques y avaient été conviés. 43 étudiants en médecine ingénierie et informatique étaient venus recevoir leur diplôme et il semblerait que l'un d'eux ait déclenché une ceinture d'explosifs qu'il portait sur lui.

Deux journalistes venus suivre l'événement ont également péri dans l'attentat. La Somalie est confrontée à un mouvement rebelle qui paralyse le pays.

[Lire l'article complet sur Afrik.Com]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujetd'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Image de Une: Carte de la Somalie. Wikimedia Commons

Newsletters

En Afghanistan, certains vendent leur rein pour se nourrir

En Afghanistan, certains vendent leur rein pour se nourrir

Les Afghans affamés vendent leurs organes et leurs filles pour tenter de survivre.

Pécresse a-t-elle raison de qualifier Macron de «fédéraliste»?

Pécresse a-t-elle raison de qualifier Macron de «fédéraliste»?

Au-delà de la dimension insultante que revêt ce terme en France, la question se pose.

Poutine accentue sa guerre contre Google

Poutine accentue sa guerre contre Google

Le Kremlin reproche aux géants américains de la tech de faire de l'«ingérence électorale».

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio