Smart Cités / Monde

Un groupe d'anarchistes masqués répare les routes de Portland

Temps de lecture : 2 min

Le collectif Portland Anarchist Road Care veut montrer que les anarchistes peuvent gérer les problèmes de la communauté sans l'aide des structures de l'Etat.

Capture
Capture

Les militants anarchistes sont plus associés aux actions de sabotage qu'à l'entretien de la voirie. Pourtant, à Portland aux États-Unis, un groupuscule a décidé de prendre en main la réparation des nids-de-poule de la ville. Comme ils l'expliquent sur leur page Facebook – Portland Anarchist Road Care (Entretien Anarchiste des Routes de Portland)–, l'idée est de «continuer à trouver des solutions aux problèmes de la communauté en dehors de l'État».

Leur initiative a pour l'instant généré de nombreux articles dans la presse locale, mais selon les organisateurs, ils n'ont réparé que cinq nids-de-poules dans un quartier de la ville. Un militant anonyme a expliqué au journal The Oregonian:

«En tant qu'anarchistes, nous voulons faire advenir une société dans laquelle les hiérarchies coercitives, comme le gouvernement et le capitalisme disparaissent. Pour être très clairs, les anarchistes ne veulent pas le chaos, nous voulons la liberté et l'égalité.»

«Keep Portland Weird»

Le service municipal des transports de la ville a précisé qu'il était dangereux pour les résidents de faire ce genre de réparations eux-mêmes, et que contrairement aux anarchistes, les équipes de la ville avaient du matériel professionnel: des chalumeaux et de l'asphalte chaud.

Comme le rappelle le magazine Portland Mercury, ce n'est pas la première fois que les habitants de Portland prennent en main ces questions de transports et voirie. L'année dernière, un groupe anonyme s'était mis à placer des cônes de signalisation autour des pistes cyclables pour protéger les vélos.

Ces actions correspondent tout à fait à l'image que veut projeter Portland, où les résidents sont particulièrement fiers de leur différence, avec le slogan «Keep Portland Weird» («Que Portland reste bizarre») qui apparaît sur plusieurs bâtiments et véhicules de la ville.

Slate.fr

Newsletters

En Chine, les «mauvais citoyens» ne pourront plus prendre l'avion ou le train

En Chine, les «mauvais citoyens» ne pourront plus prendre l'avion ou le train

Depuis quelques années, la Chine développe un système de «crédit social» évaluant les citoyens et citoyennes chinoises au regard de leurs actions quotidiennes. En fonction de leur note, certains droits peuvent leur être retirés.

À Seattle, on installe des arceaux à vélos contre les sans-abri

À Seattle, on installe des arceaux à vélos contre les sans-abri

Le mobilier urbain anti-SDF a proliféré dans les grandes villes, sans solution de secours viable pour les personnes délogées.

Amazon vs Google: l'escalade des représailles est lancée (et plus rien ne sera comme avant)

Amazon vs Google: l'escalade des représailles est lancée (et plus rien ne sera comme avant)

La prise de bec entre les deux géants de l'internet pourrait être la première estocade dans la prochaine grande guerre des entreprises de nouvelles technologies.

Newsletters