Life

Nourrir les oiseaux pourrait créer de nouvelles espèces

Slate.fr, mis à jour le 04.12.2009 à 16 h 47

Le simple fait de nourrir des oiseaux, comme le font des millions de personnes dans les parcs du monde entier, peut changer le destin biologique d'une espèce, et même aboutir à la formation de nouvelles espèces. C'est ce que révèle une étude menée par des biologistes de l'université de Freibourg, rapporte Wired.

Ils ont observé que les fauvettes à tête d'Europe Centrale qui passent l'hiver au Royaume-Uni, où elles sont copieusement nourries par les Hommes, sont sur une trajectoire d'évolution différente que celles qui migrent vers l'Espagne. Ils soulignent qu'elles ne se sont pas encore divisées en deux espèces distinctes, mais qu'elles sont en bonne voie.

«Il s'agit de l'isolation reproductive, le premier pas vers la spéciation» explique un des chercheurs, Martin Schaefer. Les routes de migration des fauvettes à tête sont déterminées par la génétique, et la population étudiée par Schaefer hivernait historiquement en Espagne, celles allant plus au nord ne trouvant pas assez de nourriture. Mais au cours des 50 dernières années, les britanniques ont mis à la disposition des oiseaux tellement de nourriture que les fauvettes allant vers le nord ont pu survivre.

30% de la population étudiée hiverne désormais au Royaume-Uni, ce qui réduit d'un tiers la distance par rapport à l'Espagne. En conséquence, ces fauvettes arrivent plus tôt chez elles au début de l'été, et tendent donc à se reproduire entre elles plutôt qu'avec leurs congénères qui vont en Espagne. Et ces oiseaux «britanniques» commencent à développer des signes distinctifs de ceux qui vont en Espagne.

[Lire l'article complet sur wired.com]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Capture d'écran de wired.com

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte