Culture

VIDÉO. Jeff Bridges redonne vie au «Dude» de «The Big Lebowski»

Temps de lecture : 2 min

Le temps d'un discours, Jeff Bridges a renfilé le fameux gilet en laine du «Dude».

Jeff Bridges sur le Hollywood Walk of Fame en 2017.
Jeff Bridges sur le Hollywood Walk of Fame en 2017.

Une première version de l'article laissait croire que John Goodman nous avait quitté. La phrase a été corrigée et réécrite pour dissiper la confusion.

Pour rendre hommage à l'acteur américain John Goodman, avec qui il a partagé l'écran en 1998 dans le mythique film The Big Lebowski des frères Coen, Jeff Bridges a redonné vie, l'espace de quelques instants au «Dude». C'était lors d'un discours sur le Hollywood Walk of Fame où John Goodman recevait son étoile.

Avant de prendre la parole, Jeff Bridges a retiré sa veste de costume pour enfiler, le temps d'un discours, le fameux gilet en laine beige qu'il portait dans le film. Le tout, sous les applaudissements d'un public qui ne s'y attendait visiblement pas.

«C'est un bon acteur, un homme bon (a good man, NDLR), John Goodman.»

Dans le film, Jeff Bridges jouait Jeff Lebowski –dit «Le Dude»–, un personnage flemmard, socialement amorphe, passant ses journées en peignoir, entre son sofa et le bowling, son seul et unique centre d'intérêt. John Goodman, lui, y incarnait le personnage de Walter Sobchak, un vétéran traumatisé par de la guerre du Vietnam.

À la fin de son discours, il a cité l'une des répliques phares du film.

«En accord avec ce que nous pensons être tes dernières volontés, nous avons confié aux trottoirs d'Hollywood cette étoile. Une étoile pour toi, une étoile parce que nous t'aimons... [...] Bon après-midi, mon doux prince.»

Slate.fr

Newsletters

Tous les films sont des bébés de Rosemary, le dernier-né s’appelle «Suspiria»

Tous les films sont des bébés de Rosemary, le dernier-né s’appelle «Suspiria»

Cinquante ans après la sortie de «Rosemary’s Baby», la recette de Polanski fonctionne toujours. La preuve avec «Suspiria», sorti ce 14 novembre.

 La logique «America First» a déjà frappé les Mexicains… il y a près d’un siècle

La logique «America First» a déjà frappé les Mexicains… il y a près d’un siècle

Cette histoire reste méconnue, y compris aux États-Unis. En Californie, des élèves de 10 ans ont œuvré pour qu'elle soit inscrite dans leur programme scolaire.

Stan Lee était peut-être une légende, il n'était pas le «créateur» de Marvel

Stan Lee était peut-être une légende, il n'était pas le «créateur» de Marvel

Beaucoup de nécrologies se trompent: Stan Lee n'était pas le «créateur» de Spider-Man ou de Hulk. Cela n'enlève rien à son génie pour autant.

Newsletters