Monde

Trump veut réduire le budget du logement social pour financer l'armée

Temps de lecture : 2 min

Soit l'inverse de ce qu'il avait promis lors de sa campagne.

Un complexe de logement social à New York en mai 2015. SPENCER PLATT/AFP.
Un complexe de logement social à New York en mai 2015. SPENCER PLATT/AFP.

Dans un discours de campagne en octobre dernier, Donald Trump avait promis un programme de «renouveau urbain» pour les quartiers pauvres, soulignant que «les conditions dans ces quartiers sont inacceptables» et regrettant que le pays ait «gâché 6 trillions de dollars en guerres au Moyen-Orient».

Maintenant qu'il est président, Trump veut pourtant couper six milliards de dollars de financements pour les logements sociaux, le tout pour payer des dépenses militaires supplémentaires, selon un projet budgétaire que s'est procuré le Washington Post.

Plus d'un milliard de dollars qui servaient à financer les répararations et l'entretien des logements sociaux seraient éliminés. De plus, de nombreux programmes de soutien des quartiers en difficulté –aides alimentaires, nettoyage des terrains vagues, création de centres sportifs et de pistes cyclables– seraient coupés. Les aides aux loyers pour certaines populations en difficulté, notamment des anciens soldats et des personnes âgées aux revenus modestes, seraient réduites.

«Terrible et bouleversant»

Interviewé par le Washington Post, le président de l'association National Urban League a dit qu'une telle décision serait «terrible et bouleversante» car un plus grand nombre de familles pourraient se retrouver à la rue.

Le nouveau ministre du logement, Ben Carson, n'est pas un fan des aides sociales car il pense qu'elles ont tendance à encourager les gens à rester pauvres. En 2014, il avait suggéré sur Fox News que Barack Obama ne faisait pas tout son possible pour améliorer l'économie afin qu'il y ait encore une demande pour les aides sociales et l'intervention du gouvernement.

La version officielle du budget de Trump, qui pourrait un peu différer de ce document préliminaire, devrait être publiée dans les jours à venir.

Slate.fr

Newsletters

Un médecin argentin dit qu'il pratiquera l'avortement «sans anesthésie», et se fait virer

Un médecin argentin dit qu'il pratiquera l'avortement «sans anesthésie», et se fait virer

Le pays d'Amérique latine est sur le point de légaliser l'interruption volontaire de grossesse sous certaines conditions.

De plus en plus de Japonais cumulent au moins deux emplois

De plus en plus de Japonais cumulent au moins deux emplois

Et dépassent ainsi la centaine d'heures par semaine.

L'Amérique latine est la région du monde où la sous-nutrition a le plus baissé depuis le début du 21​​​​​​​e siècle

L'Amérique latine est la région du monde où la sous-nutrition a le plus baissé depuis le début du 21​​​​​​​e siècle

Mais des efforts restent encore à accomplir, alors même que la conjoncture économique n'est plus aussi favorable qu'il y a 15 ans.

Newsletters