France

La France est belle lorsqu'elle s'ouvre au monde et non le contraire

Laurent Sagalovitsch, mis à jour le 06.03.2017 à 11 h 27

[BLOG] La France n'est jamais aussi belle que lorsqu'elle s'incarne en une terre hospitalière, généreuse, belle dans sa diversité et dans son acceptation des différences.

Flickr/Les Haines-The Fields of Northern France #dailyshoot # Saint Omer

Flickr/Les Haines-The Fields of Northern France #dailyshoot # Saint Omer

Il est une loi humaine qui veut qu'un individu s'enrichisse en s'ouvrant aux autres.

Si je reste cloîtré dans le strict périmètre de mes connaissances acquises à l'école ou transmises par mes parents, si je ne fréquente que des gens qui me ressemblent, si je ne m'aventure jamais hors des sentiers battus de ma sphère familiale et familière, alors je m'appauvris, alors je vis en cercles concentriques, alors je parachève une existence marquée du sceau du confort et de la routine.

Je me considère comme le centre de l'univers, je n'entreprends aucun effort pour tâcher de comprendre l'autre, je suis mon propre reflet, mon propre juge, ma propre référence et j'entrevois le monde à l'aune de mon seul patelin: je me ferme aux influences étrangères afin de perpétuer un mode de vie d'où rien ne peut me surprendre ou m'inquiéter, j'évolue en vase clos et je prête à celui qui ne me ressemble pas des intentions malfaisantes qui sont le fruit de ma seule imagination.

Il en va de même pour le destin d'un pays: lui aussi peut décider un beau jour de fermer ses fenêtres que sont ses frontières, de se replier sur lui-même, de vivre à l'écart de la rumeur du monde, dans une sorte de consanguinité nationale où il se vit comme le miroir de sa propre identité, au milieu d'un splendide isolement qui lui donne l'impression d'avoir la mainmise sur son destin.

Il se recroqueville, il se renferme, il se rabougrit au point de finir par disparaître tout à fait: il est un pays aux persiennes closes où si tout demeure propret rien ne vit vraiment. Où tout demeure figé dans une sorte d'intemporalité morbide qui interdit toute forme de renouvellement, où le sang même de la nation se pétrifie en une posture d'immobilisme qui finit par précipiter le pays dans une atrophie morale autant qu'intellectuelle propre à provoquer tôt ou tard son effondrement.

C'est évidemment là tout l'enjeu de cette élection présidentielle.

À entendre certains, l'avenir de la France se conjugue au singulier: on veut expurger de la nation supposée en danger mortel toute trace d'influence étrangère, on désire se débarrasser de tout ce qui ne serait pas constitutif de son histoire ou de son passé, on souhaite vivre entre-soi, entre individus dont l'essence même ne saurait être autre que française.

On préconise d'instaurer une préférence nationale visant in fine à rendre inhospitalière voire impossible toute vie pour celui impuissant à démontrer ses racines gauloises: on rêve d'une France blanche, chrétienne, ancrée dans des traditions séculaires qui par essence redonneraient au pays son lustre d'antan.

Ce en quoi on commet une monumentale erreur: la France n'a jamais été plus rayonnante que lorsqu'elle s'est ouverte au monde, lorsqu'elle a érigé Paris en capitale de la culture et de la libre pensée, lorsqu'elle a permis à des communautés étrangères de s'établir sur son sol et de participer à son rayonnement, lorsqu'elle a été une terre hospitalière, généreuse, belle dans sa diversité et dans son acceptation des différences.

Ce fut par son ouverture d'esprit, par sa tolérance, par son brassage d'identités aussi diverses que variées que la France a atteint à l'universalisme, et est parvenue à incarner ce pays envié et admiré dont la seule évocation donnait à rêver, ce phare capable d'attirer des milliers d'individus qui à leur tour continuèrent à illustrer, à nourrir et à perpétuer cette terre douée pour le bonheur et magnifiée par sa culture.

Il est là le Génie français et nulle part ailleurs.

Qu'on se le dise.

Pour suivre l'actualité de ce blog, c'est par ici: Facebook-Un Juif en cavale
Laurent Sagalovitsch
Laurent Sagalovitsch (134 articles)
romancier
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte