Monde

Pour éviter les bastons, un club de gym américain interdit les chaînes d'info

Temps de lecture : 2 min

Après plusieurs altercations politiques, un centre sportif de Pennsylvanie a décidé d'interdire les chaînes d'information.

Club de gym | @CCFOODTRAVEL via Flickr CC License by
Club de gym | @CCFOODTRAVEL via Flickr CC License by

Lorsqu'ils font du sport en intérieur, les Américains adorent regarder la télé, et la plupart des clubs de gym diffusent en général CNN, Fox ou MSNBC en continu. Mais depuis l'élection de Donald Trump, regarder les informations est devenu angoissant et potentiellement dangereux. En effet, une salle de gym de Scranton en Pennsylvanie a dû interdire les chaînes d'information après plusieurs disputes politiques qui ont failli devenir violentes, rapporte The Hill.

«Il y a eu une dispute qui a été interrompue par un autre membre, et qui était sur le point de devenir physique, a expliqué Trish Fisher, la directrice du centre YMCA. Certains membres sont venus nous voir pour dire qu'ils se sentaient mal à l'aise avec toutes ces querelles politiques.»

Désormais, au lieu d'écouter des commentaires sur la dernière conférence de presse du président, les membres pourront regarder du sport ou la météo. La direction a expliqué dans une lettre que suite aux confrontations et insultes, ils s'inquiétaient «de la sécurité physique et émotionnelle» des membres de la salle de gym.

«Notre but est que tout le monde se sente en sécurité. Or dans certains cas, diffuser ces chaînes a eu l'effet inverse», précise la lettre.

L'interdiction pourrait être révisée si les choses se calment, dans la mesure où les tensions étaient particulièrement fortes pendant la période électorale. Si la situation est tendue en Pennsylvanie, c'est peut-être en partie car il s'agissait d'un des Etats où les résultats étaient les plus serrés: Hillary Clinton a fait 47,85% des voix contre 48,85% pour Donald Trump.

Slate.fr

Newsletters

Quand le Canada était antisémite

Quand le Canada était antisémite

[Blog You Will Never Hate Alone] Le 7 novembre, Justin Trudeau s'est solennellement excusé pour l'attitude de son pays lors de la Seconde Guerre mondiale. Notamment visé, le refus par les autorités de l'époque de laisser entrer des juifs fuyant le nazisme.

La NRA s'en prend aux médecins qui soignent les blessés par balles

La NRA s'en prend aux médecins qui soignent les blessés par balles

Le lobby américain des armes est furieux qu'une association de médecins demande une plus grande régulation des armes à feu.

Guerre tiède

Guerre tiède

Newsletters