Sciences / Tech & internet

Contrairement à ce que votre cerveau veut vous faire croire, ces fraises ne sont pas rouges

Temps de lecture : 2 min

Et ce, à cause de la même illusion d'optique qui a fait débattre des millions d'internautes sur la couleur d'une robe?

Une capture d'écran du tweet de Matt Lieberman
Une capture d'écran du tweet de Matt Lieberman

Comme pour la fameuse robe, il y a deux ans, vous n’en croirez pas vos yeux. Et pourtant, dans cette photo de tarte aux fraises, aucun pixel rouge, affirme le site d’information scientifique Motherboard.

La photo ci-dessus a été créée par Akiyoshi Kitaoka, un professeur de psychologie dans une université kyotoïte, spécialiste des illusions d’optique. Si les fraises vous apparaissent rouge, la photo ne contient pourtant aucun pixel de cette couleur. Vous doutez encore?

Pour les plus sceptiques, un utilisateur de Twitter s’est dévoué à démontrer que les pixels que l’on voit à l’écran sont vraiment gris «(et légèrement verts)», précise Motherboard.

Cette illusion d’optique est créée par le même phénomène que celui qui a poussé des millions d’internautes à se demander de quelle couleur était vraiment une robe. C’est ce qu’on appelle la constance de la couleur: le cerveau humain interprète une couleur dépendamment de son exposition à la lumière.

Benvil Conway, un scientifique spécialiste de la perception visuelle interrogé par Motherboard, décrypte :

«Sur cette photo, l’image a été habilement retouchée pour que les objets que vous regardez reflètent ce qui est en réalité achromatique ou plutôt gris, mais la source de lumière interprétée par votre cerveau a ce composant bleuâtre. Votre cerveau vous dit alors "la source de lumière sous laquelle je vois ces fraises est bleuâtre donc je vais automatiquement soustraire cela de tous les pixels". Et quand vous enlevez le bleu des pixels gris, vous voyez rouge.»

Sans compter qu’en reconnaissant des fraises, le cerveau humain est encouragé à les percevoir comme rouges.

Newsletters

Avec le changement climatique, un tiers des plantes et espèces pourrait disparaître d'ici 50 ans

Avec le changement climatique, un tiers des plantes et espèces pourrait disparaître d'ici 50 ans

Une seule espèce responsable: l'espèce humaine.

Une équipe de scientifiques vient de lancer une nouvelle recherche sur la vie extraterrestre

Une équipe de scientifiques vient de lancer une nouvelle recherche sur la vie extraterrestre

Elle espère répondre à l'une des questions les plus fascinantes au monde.

Augmentation du niveau des eaux, et si on endiguait la mer du Nord?

Augmentation du niveau des eaux, et si on endiguait la mer du Nord?

En réponse à l'augmentation du niveau de la mer, des scientifiques proposent de construire deux gigantesques barrages, l’un reliant la Norvège à l’Écosse et l’autre la France à l’Angleterre. Une manière pour eux d'alerter sur les conséquences du changement climatique.

Newsletters