Monde

Une bagarre dans un train anglais éclate... à la suite d'un bagel posé sur une tête

Repéré par Vincent Manilève, mis à jour le 28.02.2017 à 11 h 58

Repéré sur The Guardian

L'humain est un être fascinant.

Un bagel | Jeremy Keith via Wikimédia CC License by

Un bagel | Jeremy Keith via Wikimédia CC License by

Il y a des mystères chez l'homme qu'il est difficile de percer. Est-on arrivés au bout de nos capacités physiques et mentales? Quels secrets nous cachent encore notre cerveau? Notre corps humain va-t-il muter? Pourquoi des êtres humains se battent-ils dans un train à cause d'un simple bagel?

Oui, cette dernière question est très importante au regard du drame que nous raconte Le Guardian. Le journal explique que la police a dû intervenir dans la nuit du 26 au 27 février à bord d'un train allant de King's Cross à Huntington pour gérer une situation où «des passagers se battaient et tentaient de s'intimider». La raison de l'affrontement? Un bagel. La scène, que nous allons détailler ensuite pour comprendre au mieux les tenants et aboutissants de ce drame, a été filmée sur Snapchat par un internaute et publiée sur Twitter, grappillant au passage des milliers de «cœurs» et de retweets.

Tout commence donc avec un bagel posé sur la tête d'une passagère, dont il est difficile d'évaluer le taux d'alcoolémie à ce stade de l'enquête. Mais étant donné l'ambiance dans le wagon et l'ivresse ambiante des autres passagers, il est fort possible que la jeune femme ne soit pas dans son état normal. «Elle a un bagel sur la tête», hurle l'homme en train de filmer, que l'on surnommera pour l'occasion Capitaine Evidence.

Puis, sans que l'on comprenne pourquoi, d'autres snaps montrent des passagers obligés de séparer deux jeunes femmes qui, visiblement, s'insultent et étaient prêtes à en découdre dans un combat de type MMA (mixed martial arts). Difficile de savoir si la blague du bagel est à l'origine de ce conflit, mais l'histoire ne s'arrête pas là.

Dans le snap suivant, toujours sans contexte suffisant, un homme blond est montré en train de jeter des morceaux de bagel par la fenêtre du train, pour le plus grand désarroi de Capitaine Evidence. On comprend alors que les passagers éméchés s'amusent à lui lancer des petits morceaux de bagel à chaque fois que ce dernier décide d'ouvrir la fenêtre pour s'en débarrasser. Ses voisins décident alors de lui poser plusieurs bagels frais et intacts sur le crâne, poussant la foule à chanter «Il a un bagel sur sa tête».

Finalement, le pauvre passager qui n'avait rien demandé décide d'agir et de demander à ses voisins turbulents de cesser leur petit jeu. Et là, c'est le drame: un nouvel affrontement verbal et physique éclate. Des insultes et des coups sont échangés, et la vidéo finit lorsqu'un policier intervient et demande à la foule, devenue étonnement silencieuse: «Est-ce que quelqu'un a vu quelque chose, ou saurait qui est impliqué? Le train ne partira pas tant que je n'aurai pas trouvé.»

Cette histoire improbable s'est finie avec un tweet de la police des transports britanniques: «Soyons clair, aucun bagel ne devrait être traité aussi cruellement. Et personne ne devrait être sujet à un comportement intimidant.»

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte