Culture

Et l’Oscar du meilleur film sera attribué à... un film que peu d'Américains auront vu

Temps de lecture : 2 min

Depuis une décennie, les films faisant le plus d'entrées ne sont pas ceux récompensés.

Alex R. Hibbert et Mahershala Ali dans «Moonlight» | Crédit: A24 / DCM / David Bornfriend
Alex R. Hibbert et Mahershala Ali dans «Moonlight» | Crédit: A24 / DCM / David Bornfriend

Un film qui fait un carton au box-office peut-il remporter l’Oscar du meilleur film? La La Land, la comédie musicale de Damien Chazelle avec Emma Stone et Ryan Gosling et Les Figures de l’ombre –un film retraçant l’histoire de scientifiques afro-américaines qui ont aidé à envoyer l’homme sur la Lune–, ont tous les deux enregistré le plus d’entrées aux États-Unis. La La Land est le favori de cette année, Les Figures de l’ombre caracolant à la troisième place. Pourtant, un film moins populaire pourrait rafler la mise lors de la cérémonie américaine, pronostique le site Bloomberg. Depuis une décennie, l’ensemble des films récompensés pour meilleur film ne sont pas ceux privilégiés par le public, favorisant au contraire les films plus confidentiels avant leur nomination. En suivant cette logique, Moonlight, le brillant film de Barry Jenkins, le deuxième favori, et le moins vu parmi les nominés, pourrait alors leur voler la vedette.

S’appuyant sur les données fournies par la société ComScore, Bloomberg constate que, depuis 2011, les longs-métrages ayant remporté l’Oscar du meilleur film n’ont pas généré plus de 120 millions de dollars de recettes dans les pays d’Amérique du Nord. Il s’agissait du film Le Discours d’un roi de Tom Hooper. Entre 2010 et 2016, la plus grosse recette pour une production décrochant l’Oscar du meilleur film est de 80 millions de dollars avant sa nomination. Birdman atteint en 2015 un record en remportant l’Oscar avec seulement environ 25 millions de dollars de recettes générées par les entrées ciné en Amérique du Nord, loin d’être le succès commercial du Seigneur des Anneaux: le retour du roi consacré en 2004. Il avait remporté l'Oscar et généré avant la cérémonie plus de 350 millions de dollars de recettes.

Concernant la sélection 2017, les neuf nominés pour le meilleur film ont générés en moyenne 54 millions de dollars de recette aux États-Unis, «pas assez pour rentrer dans le Top 50 des films de l’année», précise Bloomberg. La La Land a cumulé à lui seul 134,6 millions de dollars aux États-Unis, mais c’est Les Figures de l’ombre qui fait le plus d’entrées avec une recette de 144,5 millions de dollars. Moonlight, le film le moins vu de la sélection en remportant l’Oscar tant convoité depuis Démineurs en 2010 (17 millions de dollars). Mais, sans nécessairement remporter l’Oscar, voir son film sur la liste des finalistes est déjà très bénéfique pour les studios. Lion, un film sur un jeune Indien perdu et adopté par un couple australien (avec Dev Patel, Nicolas Kidman et Rooney Mara), a le plus profité de sa nomination tardive.

Le jury devra choisir entre les deux favoris très différents, préférera-t-il suivre la tendance de ces dernières années ou tombera-t-il sous le charme de La La Land? La réponse dans la nuit de dimanche à lundi.

Newsletters

«Dark Angel»: et si, vingt ans après, la série avait vu (presque) juste?

«Dark Angel»: et si, vingt ans après, la série avait vu (presque) juste?

Diffusée en France dans les années 2000, la dystopie créée par James Cameron qui se déroule en 2019 dans un monde apocalyptique préfigurait certains aspects de notre réalité.

L'espéranto pourrait sérieusement concurrencer l'anglais

L'espéranto pourrait sérieusement concurrencer l'anglais

À raison de trois heures de cours par semaine, un·e élève de CM1 le parlera couramment à la fin de son année scolaire.

Les 20 meilleures séries des 20 dernières années

Les 20 meilleures séries des 20 dernières années

Résumer les vingt années les plus riches de l'histoire de la télé en seulement vingt séries n'a pas été chose facile.

Newsletters