Science & santé

Planète ou pas? Un scientifique relance le débat sur le statut de Pluton

Repéré par Xavier Ridel, mis à jour le 22.02.2017 à 13 h 04

Repéré sur Gizmodo

Alan Stern a proposé une nouvelle définition du concept de planète.

Crédits: Wikipédia :https://en.wikipedia.org/wiki/File:PIA19873-Pluto-NewHorizons-FlyingPastImage-20150714.jpg

Crédits: Wikipédia :https://en.wikipedia.org/wiki/File:PIA19873-Pluto-NewHorizons-FlyingPastImage-20150714.jpg

Alors que la Nasa s’apprête à faire une «déclaration sur une découverte au-delà de notre système solaire» ce mercredi après-midi, un autre débat spatial préoccupe également les scientifiques. Comme l’affirme Quartz, ces derniers se demandent effectivement s’il ne faudrait pas redonner à Pluton son statut de planète.

En 2006, la sonde New Horizons est lancée dans l’espace et découvre que la force gravitationnelle de Pluton ne lui permet pas de nettoyer ses alentours. Une multitude d’objets flotte ainsi autour de la 9e planète qui, du coup, se voit reléguée au rang de planète naine. Seulement, Alan Stern, le principal instigateur de la mission New Horizons, a récemment déclaré, en toute simplicité:

«Ce sont des conneries

Vers une redéfinition des planètes?

 

D’après lui, les astronomes ayant pris la décision de faire de Pluton une planète naine ne seraient pas habilités à le faire. Il affirme ainsi qu’il aurait mieux valu laisser des planétologues décider (et compare la différence entre les deux métiers à celle qui existe entre un podologue et un neurochirurgien).

Stern a fait une proposition à l’International Astronomical Union, visant à redéfinir le concept de planète. La définition qu’il propose se résumerait ainsi: «Des objets ronds, dans l’espace, qui sont plus petits que les étoiles.». Si cette proposition était acceptée, elle porterait le nombre de planètes à 110. Les exoplanètes (dont fait partie la Lune) entreraient également dans cette classification. 

PlutonplanètesespaceNASA
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte