Monde

Une base aérienne américaine reçoit une fausse alerte de missile en approche

Temps de lecture : 2 min

Il s'agissait d'un test de l'équipe informatique...

Dans le contexte de tension internationale, qui a convaincu des scientifiques américains de rapprocher les aiguilles de «l’Horloge de la fin du monde» de leur heure fatidique, l'erreur aurait pu mal se terminer. Le personnel d’un des bâtiments de la base aérienne américaine de Spangdahlem en Allemagne, a reçu pendant huit minutes un message prévenant qu’un missile était en approche. L’alerte, repérée par le site Gizmodo, était ainsi rédigée sur fond rouge:

«MISSILE EN APPROCHE. CHERCHEZ UN ABRI IMMÉDIATEMENT.»

Explications d’un porte-parole au site d’actualités militaires Stars ans Stripes: «un des officiers du poste de contrôle mettait en place une maquette pour ce message spécifique, et il l’a envoyé par inadvertance à tout le monde» alors que le test n’était destiné qu’à un seul militaire.

Or tous les employés présents ont trouvé une notification de l’alerte sur leur écran. Le message ayant été envoyé sur le réseau informatique interne utilisé pour les bulletins météo, le personnel n’a pas paniqué outre mesure. Le petit émoticone aux joues empourprées qui accompagne cette annonce de destruction imminente sur la capture d'écran devenue virale ne faisait évidemment pas partie de la composition initiale...

Source: Air Force amn/nco/snco

Slate.fr

Newsletters

Pourquoi les tensions entre Hong Kong et Pékin dépassent la crise actuelle

Pourquoi les tensions entre Hong Kong et Pékin dépassent la crise actuelle

Les récentes protestations laissent penser qu'il existe à Hong Kong, à l'égard du gouvernement chinois, une inquiétude plus grande que celle provoquée par la question des extraditions.

Au Canada aussi, le droit à l'avortement est un acquis fragile

Au Canada aussi, le droit à l'avortement est un acquis fragile

Galvanisés par les débats en cours aux États-Unis, les groupes pro-vie canadiens se font davantage entendre et espèrent influencer le jeu politique.

Canicule aux États-Unis: des services de police demandent aux criminels d'attendre un peu avant de reprendre leurs activités

Canicule aux États-Unis: des services de police demandent aux criminels d'attendre un peu avant de reprendre leurs activités

Une partie du pays est touchée par une très forte vague de chaleur.

Newsletters