Monde

En Islande, les aurores boréales rendent les routes dangereuses

Temps de lecture : 2 min

Deux conducteurs ont été arrêtés par des policiers qui pensaient qu'ils étaient ivres au volant. Ceux-ci étaient juste en train d'admirer le ciel.

Northern lights iceland | Greenland Travel via Flickr CC License by
Northern lights iceland | Greenland Travel via Flickr CC License by

Le ciel est parfois plus enivrant qu'une bouteille d'alcool. La preuve en Islande, pays connu pour ses paysages superbes et ses aurores boréales magnifiques. Des phénomènes météorologiques tellement extraordinaires qu'ils poussent parfois les conducteurs à se comporter de façon dangereuse sur la route. Le site islandais Iceland Magazine raconte ainsi que la police a arrêté à deux reprises des conducteurs étrangers en l'espace de quelques jours pour les mêmes raisons, comme l'explique le site d'informations locales, Víkurfréttir.

Au vu de leur façon de faire des embardées de chaque côté de la route, en franchissant les lignes, ou en prenant des virages à la dernière seconde, les policiers étaient persuadés que ces conducteurs étaient en état d'ivresse. Après les avoir arrêtés, ils ont réalisé que les deux conducteurs n'étaient pas du tout en état d'ébriété, mais simplement captivés par les aurores boréales qui venaient d'apparaître. Le premier s'est ainsi retrouvé «incapable de garder les yeux sur la route». Même chose pour le deuxième, qui était tellement captivé qu'il était dans l'incapacité «de conduire de façon responsable», écrit le magazine.

«La police a conseillé aux conducteurs des deux véhicules de garder les yeux sur la route et de trouver un coin en sécurité pour arrêter leur voiture, et continuer à se perdre dans le ciel.»

En savoir plus:

Slate.fr

Newsletters

2018, année record de violences par arme à feu dans les écoles américaines

2018, année record de violences par arme à feu dans les écoles américaines

Une augmentation de 60% par rapport au dernier record.

«Les talibans ne vous menacent pas, ils vous retrouvent et vous tuent»

«Les talibans ne vous menacent pas, ils vous retrouvent et vous tuent»

Mohammed Basir Ibrahimi a mis ses compétences d'interprète au service des forces françaises en Afghanistan entre 2011 et 2012. Depuis, le jeune homme a rejoint illégalement la France.

Le gilet jaune, d’un siège passager aux rues européennes

Le gilet jaune, d’un siège passager aux rues européennes

Il occupe conversations, plateaux télé et bureaux des ministres depuis des semaines, au point d’être repris dans d'autres pays. L'utilisation du gilet jaune ne tient pourtant qu'à un coup d'œil.

Newsletters