Monde

Les méduses géantes de retour au Japon

Temps de lecture : 2 min

L'industrie de la pêche japonaise est menacée par un prédateur peu commun. Des bancs de méduses géantes sont apparus le long de la côte Pacifique après avoir apparemment dérivé depuis leur lieu de reproduction dans les mers de Chine et de Corée.

Les pêcheurs japonais ont confié à la BBC qu'ils n'ont jamais rien vu de tel: certains affirment que les méduses «sont plus grosses que des sumotoris». Ces créatures représentent un danger réel, et ont déjà coulé un bateau de pêcheur qui s'est retourné après que des dizaines d'entre elles se sont prises dans ses filets.

Ce type de méduse peut atteindre jusqu'à 2,2 mètres de diamètre et peser jusqu'à 300 kilos. La BBC propose des images impressionnantes de ces bancs gigantesques. En plus de représenter un danger pour les bateaux de pêche et d'encombrer les filets, leurs tentacules peuvent étouffer ou empoisonner les prises.

Ce phénomène se produit chaque année depuis 2002 au large des côtes du Japon. Certains experts pointent le réchauffement climatique comme la cause de ces bancs composés de milliers de méduses à la dérive: les eaux du Japon se réchauffent en effet plus vite que la moyenne globale.

[Voir les images sur bbc.co.uk]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Capture d'écran de bbc.co.uk

Newsletters

Face à Erdoğan, Macron s'«erdoğanise»-t-il?

Face à Erdoğan, Macron s'«erdoğanise»-t-il?

Et la France soutient-elle des «terroristes» kurdes en Syrie, comme l'en accuse la Turquie?

L'espéranto pourrait sérieusement concurrencer l'anglais

L'espéranto pourrait sérieusement concurrencer l'anglais

À raison de trois heures de cours par semaine, un·e élève de CM1 le parlera couramment à la fin de son année scolaire.

Google a couvert 16 millions de kilomètres avec le service Street View

Google a couvert 16 millions de kilomètres avec le service Street View

Cela équivaut à 400 voyages autour du monde.

Newsletters