Tech & internetMonde

Il est possible de faire le tour du monde grâce à des webcams, et c'est fascinant

Repéré par Xavier Ridel, mis à jour le 09.02.2017 à 12 h 15

Repéré sur Gizmodo

Grâce à la fonction live des caméras, chacun peut parcourir le monde et voyager sans bouger, les yeux rivés sur son écran.

More webcam fun! | The Shifted Librarian via Flickr CC License by

More webcam fun! | The Shifted Librarian via Flickr CC License by

Explorer la planète grâce à des webcams, c'est en quelque sorte se rendre compte de la puissance du net. En effet, au moment même où vous posez les yeux sur ces lignes, des caméras sont en train de diffuser des images provenant d'une multitude de pays: l’Islande, les États-Unis, l’Italie, le Japon, la Russie, Israël... Grace à internet, voilà donc une solution de plus pour pallier à l’ennui et à l'hiver, au manque d’argent ou au simple désir d’évasion. Le site Gizmodo a recensé 16 endroits à visiter avec l’outil en question.

D’abord, et il s'agit là de l'exemple le plus connu, vous pouvez visiter une rue de New York grâce à Shia Laboeuf et à son projet «He Will Not Divide Us». Nul doute que l’acteur s’est inspiré des multiples caméras traînant sur le net pour inciter les gens à crier leur rage contre Trump. Ou à le faire lui même, en dépit de quelques petits soucis:

Et à part ça, il est possible de s’évader réellement, sans visée politique. Il suffit d’une brève recherche pour trouver quelques vidéos du genre en haute définition sur Youtube. Les célibataires rêvant d’un voyage de noces, par exemple, pourront toujours profiter d’une belle vue de Venise et de ses gondoles:

Tandis que d'autres préfèreront visiter Hastings et sa plage brumeuse, l’aéroport de Syracuse ou encore une forêt de Lettonie. Cette dernière s’observe même depuis le nid d’un aigle, qui passe de temps à autres devant la webcam (à vrai dire, des tas d’autres vidéos d’animaux en direct sont également disponibles sur YouTube, mais ce n'est pas le sujet).

La petite ville de Jackson, dans l’état du Wyoming, est devenue étonnamment connue grâce au concept. Comme le relevait récemment le site Sputnik, les internautes semblent en effet fascinés et observent tous les faits et gestes des 10.000 habitants, allant même jusqu’à s’émouvoir du passage d’une simple voiture rouge.

Les internautes pourront aussi, s'ils le souhaitent, patienter devant la vidéo live du Loch Ness et attendre que Nessie ne daigne pointer le bout de son nez. Hors YouTube, quelques sites diffusent et recensent également des vidéos dans le genre.

EarthCam, par exemple, propose un large choix de destinations, même si le site reste très ciblé sur les États-Unis. Il est ainsi possible d’aller voir le mur des Lamentations de Jérusalem, Times Square, à New York, les Chutes du Niagara ou encore la station de ski de Breckridge, dans le Colorado.

Skyline Webcam propose le même service. Les aventuriers virtuels peuvent ainsi aller voir ce qui se passe sur la place de Cuzco, au Pérou, rêvasser devant les images de la réserve naturelle de Rietvlei, au Cap, ou bien visiter la Basilique de Saint-François d’Assises, en Italie.

En poussant le concept un peu plus loin et en imaginant que des chercheurs trouvent le moyen d'allier les webcams live à la réalité virtuelle, le futur s'annonce décidemment aussi passionnant que sédentaire.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte