Monde

Afghanistan: Michael Moore avertit Obama

Slate.fr, mis à jour le 30.11.2009 à 12 h 20

Michael Moore par Steve Rhodes via Flickr

Michael Moore par Steve Rhodes via Flickr

«Cher Président Obama, voulez-vous être le nouveau président-guerrier?» Voilà la question qui structure en substance la lettre que Michael Moore adresse au président américain sur le site du Huffington Post.
Pour le réalisateur, dont le dernier film Capitalism : A Love Story, vient de sortir sur les écrans  français, Barack Obama ne doit pas envoyer de nouveaux bataillons de soldats américains en Afghanistan. Sous peine donc de devenir un bien triste «président-guerrier». C'est demain, à l'occasion d'un discours donné à l'académie militaire de West Point, que Barack Obama devrait rendre publique sa décision ou non d'envoyer des troupes supplémentaires se battre contre les talibans.

«En un discours, vous transformerez cette multitude de jeunes qui furent la colonne vertébrale de votre campagne électorale en une armée de cyniques couverts de désillusions. Vous leurs enseignerez ce qu'ils ont toujours entendu ici ou là, que tous les hommes politiques sont les mêmes» prédit Michael Moore en s'adressant directement à Barack Obama.

Pour Michael Moore, l'Afghanistan est un terrain dangereusement miné: «il y a une raison pour laquelle on ne surnomme pas l'Afghanistan le «Garden State», explique le réalisateur, son surnom est le «Tombeau des empires». Si vous ne le croyez pas, passez un coup de fil aux anglais. Je vous aurais bien donné le numéro de Gengis Khan mais je l'ai perdu. Par contre, j'ai celui de Gorbatchev. C'est le +41 22 789 1662. Je suis certain qu'il pourrait vous gronder pour la bourde historique que vous êtes sur le point de commettre».

Sûr de lui, Michael Moore expose tout au long de sa lettre son point de vue d'expert ès stratégie militaire. Selon lui, «il y a moins d'une centaine de combattants d'Al-Qaida en Afghanistan aujourd'hui», d'où cette série de questions posées à Barack Obama: «Cent mille soldats essayant de débusquer une centaine de mecs se cachant dans des grottes? Etes vous sérieux? Vous êtes sûr que vous n'avez pas bu le Kool-Aid de Bush? Je refuse de le croire».

[Lire l'article complet sur le Huffington Post]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une : Michael Moore par Steve Rhodes via Flickr

Slate.fr
Slate.fr (9124 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte