Santé / Boire & manger

D'ici 2035, le nombre de cancers augmentera six fois plus vite chez les femmes

Temps de lecture : 2 min

Ce sont les nouvelles prévisions pour le Royaume-Uni. Principale cause? La hausse de l'obésité.

cancer cell 2.tif | MichianaSTEM via Flickr CC License by
cancer cell 2.tif | MichianaSTEM via Flickr CC License by

D'après le Guardian, des experts prévoient que le nombre de cancers se développera six fois plus vite chez les femmes que chez les hommes, d’ici une vingtaine d'années. Le chiffre serait dû au nombre, croissant, de personnes en surpoids dans le monde. Or, certains cancers liés à l'obésité, comme celui des ovaires, ne concernent que le femmes.

Les chiffres donnés par le Cancer Research UK estiment une augmentation de 0,5% de cas chez les hommes et de 3% chez les femmes. Ainsi, l'institut prévoit qu'au Royaume-Uni, 4,5 millions de femmes et 4,8 millions d’hommes seront diagnostiqués d’un cancer en 2035.

Sir Harpal Kumar, chef exécutif du Cancer Research UK, reste néanmoins optimiste:

«Les traitements contre le cancer sont au cœur de la recherche. (…) Avec plus d’investissements, nous espérons faire de grands progrès d’ici là pour diagnostiquer la maladie plus tôt et mieux la traiter afin que trois personnes diagnostiquées sur quatre survivent à leur maladie.»

Les autres causes de la hausse du nombre de cancers seraient le manque d’exercice ainsi que la consommation d’alcool, de tabac et de nourriture grasse. De mauvaises habitudes qui, chez les femmes, accroissent les risques de cancers du sein. Le nombre de cas devraient ainsi passer toujours au Royaume-Uni de 54.800 en 2014 à 71.000 en 2035, d’après le Telegraph. Plus de 8 millions de personnes meurent du cancer chaque année dans le monde.

Newsletters

Le Covid-19, une opportunité pour les régimes autoritaires?

Le Covid-19, une opportunité pour les régimes autoritaires?

De nombreux gouvernements à travers le monde ont utilisé la pandémie pour asseoir un peu plus leur pouvoir.

Le Canada autorise les champignons hallucinogènes pour les malades en fin de vie

Le Canada autorise les champignons hallucinogènes pour les malades en fin de vie

Les quatre personnes atteintes de cancer habilitées par le ministère de la Santé canadien à recourir à la psilocybine seront les premières à en consommer légalement dans le pays.

Spoutnik ta mère

Spoutnik ta mère

Newsletters