Science & santé

Comment l'Australie pourrait réussir à éradiquer le tabagisme

Repéré par Hanna Bernard, mis à jour le 03.02.2017 à 9 h 43

Repéré sur BBC, Le Monde

En prenant des mesures qui effrayeraient bon nombre de fumeurs français.

Marlboro cigarette in pack | Nikita2706 via Wikimédia CC License by

Marlboro cigarette in pack | Nikita2706 via Wikimédia CC License by

Si de nombreux fumeurs se plaignent en France du sort qui leur est réservé, mieux vaut qu'ils évitent de s'installer en Australie. Comme l’écrit la BBC, l’île a été le premier pays à introduire et à rendre obligatoire, il y a cinq ans, les paquets de cigarettes neutres, une mesure encore toute récente en France. Les publicités pour le tabac y sont depuis longtemps interdites. Certains états d’Australie comme la Tasmanie envisagent même d’interdire la vente de tabac aux personnes nées après le début des années 2000.

Au début, il n’était interdit de fumer qu’en intérieur, dans les bars, les restaurants ou les bureaux. Puis la liste s’est étendue jusqu’à marginaliser les fumeurs. Car pour fumer en Australie, il faut maintenant être à plus de 10 mètres d’une aire de jeux, à plus de 4 mètres de l’entrée d’un lieu public ou encore ne pas se trouver sur une plage ainsi que devant une station de taxi. Il est même interdit, dans la plupart des villes d’Australie, de fumer en prison. Imaginez que l'on impose un jour ce genre de règles en France.

1.400 euros d'amende

Si vous fumez au mauvais endroit, vous pouvez recevoir une amende allant jusqu’à 2.000 dollars australiens, soit plus de 1.400 euros. Et par ailleurs, explique la BBC, même si vous fumez au bon endroit, vous payerez de plus en plus cher vos paquets de cigarettes car les taxes sur ces derniers vont augmenter de 12,5% par an pendant quatre ans. Un paquet de cigarettes coûte actuellement environ 26 dollars australiens, soit presque 17 euros, comme l’indiquait Le Monde l'année dernière.

Les paquets de cigarettes sont maintenant fabriqués de manière à décourager les fumeurs. Ils sont d’une couleur décrite comme «la plus laide au monde», selon les chercheurs australiens, et ne sont agrémentés d’aucun logo, ni d’aucune marque. Ne sont présents sur le paquet qu’un avertissement sur les conséquences de fumer sur notre corps ainsi qu’«une énorme, horrible et inoubliable photo d’un cancer de la gorge, d’un trou dans le cou ou de ce qui ressemblerait à une attaque avec le cerveau ouvert», raconte le professeur Simon Chapman.

Fort heureusement pour les fumeurs, des manières plus douces ont été essayées telles qu’une application de changement comportemental appelée My Quit Buddy. Ses créateurs proposent ainsi des messages d'encouragement quotidiens, des distractions pour faire passer l'envie de fumer, et des félicitations à chaque nouveau cap atteint.

Ces méthodes semblent assez efficaces car, en raison du prix prohibitif, de moins en moins de «jeunes» achètent des cigarettes. De plus, le taux de fumeurs adultes a diminué de moitié depuis les années 1980. Le gouvernement australien vise encore plus haut puisqu'il s’est engagé à réduire le nombre d’adultes fumant quotidiennement à 10% en 2018. En France, ils sont encore 32%.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte