Science & santé

Le siège du milieu dans les avions ne sera bientôt qu'un lointain souvenir

Repéré par Robin Panfili, mis à jour le 28.01.2017 à 13 h 33

Repéré sur Fast Company

Un nouveau prototype de siège d'avion pourrait révolutionner vos voyages... à condition que les compagnies aériennes jouent le jeu.

Le futur est proche et sera confortable I Molon Labe Designs

Le futur est proche et sera confortable I Molon Labe Designs

La loterie d'attribution des places dans un avion est généralement cruellement arbitraire. Tout particulièrement lorsque la compagnie aérienne vous attribue, de manière aléatoire, le siège du milieu dans un avion –celle située entre l'allée et le hublot. Les désavantages liés à cette place sont nombreux et particulièrement inconfortables: devoir se lever à chaque envie pressante de votre voisin, ne pas pouvoir étaler vos jambes devant soi, embêter votre voisin si une envie pressante vous prend à votre tour et, surtout, ne pas disposer d'un accoudoir rien qu'à soi, vous condamnant à une statégique bataille de coude.

Pour échapper à ce siège, nous vous suggérions justement quelques astuces en avril 2016. Mais, il se pourrait que, dans un futur proche, vous n'ayez plus à vous soucier de cet aléa de l'aviation civile. Une start-up américaine, Molon Labe Designs, a mis au point un prototype de siège pour y remédier. Le principe est simple: le siège du milieu est plus large, positionné quelques centimètres en arrière et accompagné d'un accoudoir à deux étages, précise Fast Company. Un pour vos voisins de droite et de gauche, et l'autre uniquement pour vous.

Confort et rentabilité

En bonus, la start-up a confectionné une rangée de sièges modulable qui permet de faire coulisser les sièges situés dans l'allée centrale. L'idée, vous l'aurez compris est d'agrandir la voie et d'accélérer considérablement le temps d'embarquement. Enfin, le modèle est, pour l'heure, uniquement prévu pour des avions effectuant des liaisons et vols courts, car les sièges ne sont pas encore inclinables, prévient Fast Company. 

Pour mieux s'imaginer tout ça, voyez plutôt cette vidéo:

Un gain de temps et d'argent

Les compagnies aériennes se laisseront-elles convaincre par ce projet? Pas évident, dans la mesure où ces sièges sont plus lourds que les sièges actuellement en service dans les avions. Plus de poids dans un avion signifiant également plus de carburant à dépenser, quelles sont les chances de voir un jour ces sièges arriver dans les avions? Hank Scott, ancien pilote et fondateur de la start-up Molon Labe Designs, a sa petite idée pour convaincre les géants de l'aéronautique.

Les sièges coulissants offrant la possibilité d'agrandir l'allée centrale permettront de faire gagner un temps considérable –dix minutes sur les trente minutes d'embarquement nécessaires pour embarquer pour les compagnies aériennes les plus performantes– aux équipages durant l'embarquement. Résultat? En plus d'un surplus de confort pour les passagers, une réduction des coûts liés à la consommation de carburant lors du stationnement de l'avion, mais également un gain de temps qui, une fois cumulé sur une journée entière, permettrait de programmer un vol supplémentaire.

Le prototype sera prêt avant la fin de l'année 2017, assure la start-up. Nul ne sait encore si les sièges seront véritablement mis en service, mais Hank Scott ne l'exclut pas. Bien au contraire. Molon Labe Designs dit être actuellement en discussion avec pas moins de vingt-six compagnies aériennes à travers le monde, mais aussi de grands constructeurs comme Airbus et Boeing. Il ne reste plus qu'à croiser les doigts patiemment.

Ainsi, un jour, peut-être, les voyageurs rêveront d'obtenir le siège du milieu.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte