Science & santé

Les chiens sont particulièrement fans de soft-rock et de reggae

Repéré par Robin Panfili, mis à jour le 28.01.2017 à 9 h 38

Repéré sur BBC Magazine, Esquire

Au classement de meilleur animal du monde, il est de plus en plus difficile de rivaliser avec les chiens.

«Portrait of an extraordinary musical dog» (1805) I Philip Reinagle via Wikimedia (Domaine public)

«Portrait of an extraordinary musical dog» (1805) I Philip Reinagle via Wikimedia (Domaine public)

Les chiens ont du goût, voici désormais une vérité (et un fait) que nul ne pourrait contredire. Si l'on les savait déjà assez fervents de musique classique, notamment lorsqu'il est question de se relaxer, une étude, menée conjointement par l'université de Glasgow et la SPCA écossaise —l'équivalent de la SPA au Royaume-Uni— relayée par la BBC, révèle que leurs goûts en matière de musique sont réels et ne se cantonnent pas à un genre musical en particulier. Ils se montrent même bien plus variés que ce que l'on pouvait s'imaginer jusque-là —internet nous avait pourtant bien assez prévenus, vraiment.

Parmi les styles musicaux favoris des chiens, on retrouve ainsi le soft-rock et le reggae. Tout simplement. Pour parvenir à ces conclusions, les chercheurs sont partis à la rencontre de chiens hébergés dans un refuge pour animaux de la ville de Dumbarton en Écosse. Sur place, ils leur ont fait écouter cinq genres musicaux différents: du soft-rock, du reggae, de la musique classique, de la pop et des classiques de la Motown. Puis, ils ont étudié le comportement et les réactions physiques des animaux. À la fin du test, les chercheurs ont constaté que la majorité des réactions positives se manifestaient à l'écoute de soft-rock ou de reggae. Des capteurs mesurant leur rythme cardiaque ont également permis d'observer chez eux une baisse du stress.

À chacun son genre préféré

Fans de soft-rock et reggae, certes, mais les chiens sont toutefois capables de se distinguer et d'afficher leurs propres différences et préférences en matière de musique. Ainsi, certains ont exprimé davantage d'enthousiasme à l'écoute de la Motown qu'à un classique du reggae. Après tout, on dit bien que tous les goûts sont dans la nature.

Neil Evans, l'un des scientifiques en charge de l'étude ajoute:

«Les réponses aux différents genres de musique étaient mélangées, ce qui souligne la possibilité que, comme les humains, nos amis canins ont également leurs propres préférences musicales.»

L'objectif pour la SPCA écossaise est désormais d'établir la playlist idéale en fonction des goûts des chiens, mais également d'autres espèces comme les chats, et de sonoriser ses différents refuges d'accueil, comme c'est déjà le cas à Glasgow et Édimbourg. À terme, l'initiative pourrait faire figure de bon compromis aux concerts pour chiens qui ont déjà eu lieu par le passé à Sydney ou encore à New York, en hommage aux chiens secouristes morts après les attentats du 11 septembre 2001.

Et les chats?

Au cours de ces dernières années, les goûts musicaux des animaux ont fait l'objet de nombreuses recherches et ont largement occupé les scientifiques portés sur le sujet. En 2015, des scientifiques américains étaient ainsi parvenus à trouver la musique préférée des chats. Charles Snowdon, l'un des chercheurs, résumait sa démarche et son expérimentation en ces termes:

«Nous avons étudié les vocalisations naturelles des chats et avons fait correspondre notre musique à la même bande de fréquence, qui est au moins une octave plus haute que les voix humaines. Nous avons incorporé des tempos qui, selon nous, pouvaient intéresser les chats, le tempo d’un ronronnement dans un extrait et le tempo de lapements dans un autre, et comme les chats utilisent beaucoup de fréquences de glissement dans leurs appels, la musique pour chat a beaucoup plus de notes glissantes que la musique humaine.»

Résultat? Des musiques relaxantes que l'on pourrait facilement confondre avec nombre de chansons expérimentales à succès. Vous pouvez en écouter des extraits sur le site dédié à cette expérience ici. Parmi les compositions «humaines», seules deux ont trouvé grâce aux oreilles: l’«Elégie» de Fauré et l’«Air sur la corde de sol» de Jean-Sébastien Bach.

Il y a pire comme goûts musicaux, vous en conviendrez.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte