Santé / Culture

Vacances: quatre conseils pour lâcher du lest

Temps de lecture : 3 min

Apprenez à vous détendre, à vous déconnecter et à penser à vous. Vous éviterez que vos congés soient plus épuisants que vos périodes d’activité.

/
unsplash via Pixabay

CONTENU PARTENAIRE - Vacances j’oublie tout. Certes, mais c’est parfois plus facile à dire qu’à faire! Entre votre portable qui n’arrête pas de vibrer, les enfants qui vous réveillent à sept heures du matin et cette randonnée à organiser, difficile de vous étendre de tout votre long sur un transat. Que vous soyez en famille, entre amis, en amoureux ou en solo, voici quatre conseils d’activités ou de bonnes attitudes à adopter pour lâcher du lest pendant vos congés.

Préparez vos vacances

Travailler à organiser vos congés. Ce paradoxe vous semble étrange? Peut-être. Mais il vous permettra de ne plus rien avoir à penser sur place. Quoi de plus désagréable que de se rendre compte qu’on n’a aucune idée d’où dormir le soir, au beau milieu d’un road-trip? Ou que les sites que vous vouliez visiter ferment leurs portes pile pendant votre séjour? Alors, place à un peu d’organisation.

Sans jouer les psychorigides, planifiez un minimum votre voyage, vos déplacements et vos hébergements. Si vous partez en famille, renseignez-vous sur les activités adaptées aux enfants sur place (et sur les possibilités de baby-sitting en soirée, vous avez bien mérité de souffler un peu!).

Enfin, choisissez bien votre destination: avez-vous envie d’aventure et de dépaysement ou tout simplement de vous laisser porter par le temps qui passe? En identifiant clairement les vacances de vos rêves, vous aurez davantage de chances d’en profiter.

Déconnectez-vous

La tentation est grande. Votre smartphone vient de vibrer pour la cent-douzième fois en quatre heures. N’y tenant plus, vous y jetez un coup d’oeil. Et il ne s’agit pas d’un énième «like» aux photos de vous face au Taj Mahal sur Instagram. Mais bel et bien d’un mail professionnel exigeant une réponse immédiate. Sans plus attendre, vous vous mettez en quête d’une meilleure connexion wifi et vous voici en train de vous remettre au boulot sous les yeux de vos amis consternés.

Apprendre à se déconnecter fait aussi partie des vacances. Certains braves parviennent à éteindre complètement leurs portables et à faire une croix sur le fait d’être joignables. Ce n’est pas votre cas? Donnez-vous un défi le temps des congés.

Supprimez les réseaux sociaux et vos boites mails de votre téléphone et connectez-vous y uniquement le soir, par exemple. Vous ne perdrez pas complètement contact avec le monde réel (et pourrez tenir tout SnapChat informé de votre vie de rêve) tout en vous octroyant de longues journées de digital detox.

Dernière astuce: rédigez un message d'absence à envoyer automatiquement à chaque personne qui voudrait vous joindre par mail pendant vos jours off.


Dépensez-vous (en douceur)

Vous trépignez au bord de la piscine ou tournez en rond dans votre chambre d’hôtel. Peut-être avez-vous tout simplement besoin de vous dépenser et d’évacuer toutes les tensions accumulées au cours des derniers mois. Pourquoi ne pas aller faire un petit footing sur votre lieu de vacances? Seul(e) ou à plusieurs, c’est un moyen original pour découvrir votre nouvel environnement et vous dégourdir les jambes.

Les vacances, c’est aussi l’occasion de vous (re)mettre à vos sports de villégiature! Prenez en main une raquette de tennis ou un club de golf et imaginez envoyer bouler d’un coup tous vos soucis professionnels. C’est promis, ça fait un bien fou!

Mais nul besoin de vous épuiser pour autant. Adoptez des activités physiques qui vous relaxeront tout en vous stimulant. Le yoga ou le pilates sont d’excellents alliés pour vous concentrer sur l’instant présent et travailler votre respiration.

Offrez-vous une pause détente

Parfois vos vacances... ce sont d’organiser celles des autres! Vous recevez des amis pour la semaine, vous avez des enfants à occuper même en voyage, vos compagnons de route ne sont pas très dynamiques... Bref, vos congés sont plus épuisants que vos périodes d’activité. Réagissez et prenez au moins une journée pour vous. Vous pouvez la passer au fond d’un canapé avec une bonne série ou même vous offrir le luxe d’un moment au spa.

Si vous avez envie d’évasion, optez pour un massage aux huiles ayurvédiques, héritier direct de la tradition indienne. Ou alors une séance de soins pour le visage qui vous donnera l’impression d’avoir dormi pendant plusieurs semaines au lieu de vous lever aux aurores pour jouer aux petits chevaux.

Allez, vous l’avez bien mérité. Et votre entourage en bénéficiera aussi.

Slate.fr

Newsletters

Commotions cérébrales: l'ovalie jusqu'à la folie

Commotions cérébrales: l'ovalie jusqu'à la folie

Une étude médicale sans précédent démontre que les commotions cérébrales augmentent le risque futur d’affections neuro-dégénératives et de maladie d’Alzheimer. Dans le même temps, le jeu de rugby devient de plus en plus violent.

Que faire pour les 20% de la population souffrant d'au moins une maladie mentale?

Que faire pour les 20% de la population souffrant d'au moins une maladie mentale?

La stigmatisation des malades mentaux continue à contrarier la prise en charge de beaucoup d'individus.

Vous avez mal, mais aucune raison d'avoir mal. On vous explique

Vous avez mal, mais aucune raison d'avoir mal. On vous explique

À l'origine de ces souffrances qui empoisonnent la vie sans qu'on sache vraiment d'où elles viennent.

Newsletters