Monde

Incruste à la Maison Blanche

Temps de lecture : 2 min

Les services secrets américains enquêtent sur le couple qui se serait invité au dîner d'Etat de la Maison Blanche mardi 24 novembre. Ils ont confirmé les informations selon lesquelles il s'agissait bien de Tareq et Michaele Salahi, décrits par le Washington Post comme des «personnages mondains de Virginie du Nord qui jouent au polo».

Dans un communiqué, Edwin M. Donovan, agent spécial des services secrets, a confirmé que ses services «n'ont pas suivi les procédures appropriées» à un poste de contrôle pour s'assurer que les deux individus étaient bien sur la liste des invités. Donovan a néanmoins assuré qu'ils ne présentaient aucune menace à la sécurité du dîner: «Il est important de noter que ces individus sont passés au magnétomètre et à d'autres niveaux de sécurité, comme tous les invités présents au dîner.»

Mais selon CNN, l'incident représente une «faille majeure de sécurité pour la Maison Blanche à l'occasion du plus grand évènement mondain de l'administration Obama». Plus de 300 invités, dont des membres du gouvernement, des diplomates et des stars d'Hollywood, étaient présent au dîner, qui était donné en hommage à la visite du Premier ministre indien Manmohan Singh.

Des images vidéo de l'évènement montrent le couple qui passe devant les journalistes en entrant dans la salle. Selon le New York Times, un reporter a lancé «Hé, voici une Desperate Housewive» en référence à la fameuse série télévisée en voyant passer Michaele Salahi vêtue d'une robe rouge et or peu discrète. Selon le quotidien newyorkais, le journaliste ne pensait pas si bien dire: le couple a passé des auditions pour jouer dans une émission de téléréalité intitulée «Les vraies femmes au foyer de Washington.»

Le lendemain, Michaele Salahi avait déjà téléchargé sur sa page Facebook de nombreuses photos du couple au dîner, dont certaines avec des invités prestigieux comme le vice-président Joe Biden et Rahm Emanuel.

[Lire l'article complet sur cnn.com]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Image de Une: Capture d'écran de examiner.com

Newsletters

La reine Elizabeth II, dernière icône de la monarchie britannique

La reine Elizabeth II, dernière icône de la monarchie britannique

Que ce soit au travers de billets ou d'œuvres d'art, il n'existe que très peu de visages aussi reconnaissables que le sien.

Si la Suède et la Finlande intègrent l'OTAN, la Russie devra lutter contre l'effet domino

Si la Suède et la Finlande intègrent l'OTAN, la Russie devra lutter contre l'effet domino

Après soixante-quinze ans de neutralité pour l'une et plus de deux cents ans pour l'autre, la Finlande et la Suède ont décidé de rejoindre l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord. Cette décision aura de vastes conséquences pour le continent européen.

Le nouveau visage de la mondialisation

Le nouveau visage de la mondialisation

Avec la pandémie de Covid-19 et l'invasion de l'Ukraine, le commerce mondial est profondément perturbé. Faut-il y voir les premiers signes d'une démondialisation que certains appellent de leurs vœux? Ce serait aller un peu vite en besogne.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio