Monde

Google embarrassé par la photo d'Obama en singe

Slate.fr, mis à jour le 25.11.2009 à 17 h 52

Capture d'écran de Google Image

Capture d'écran de Google Image

Combien d'américains ont une mauvaise opinion de Michelle Obama? Google vient de nous donner une bonne idée de la réponse.

Le 13 novembre, une personne du Search Engine Roundtable a remarqué que quand vous cherchez des images de la première dame sur Google (version américaine), la première image qui sortait était celle de Michelle Obama avec une tête de singe. (Cliquez ici si vous voulez vraiment la voir, mais c'est assez désagréable). Etant donné que l'algorithme de Google prend en compte la popularité et le nombre de liens qui pointent vers une image, la popularité du visage simien d'Obama signifie de deux choses l'une: soit une personne ou un groupe manipule les liens pour faire monter l'image dans les classements (une méthode connue sous le nom de «Google bombing» ou l'optimisation de moteur de recherche), soit l'image est réellement si populaire, hypothèse à laquelle nous préférons ne pas penser.

Et apparemment, Google non plus: le géant a retiré tous les liens vers l'image dès que le monde s'en est rendu compte. Mais comme l'a remarqué le journaliste de Search Engine Land Matt McGee, l'image ne violait aucune des directives de Google, et retirer l'image aurait été une violation de la politique de l'entreprise. Heureusement, la page qui faisait la promotion du «meme» d'Obama à la tête de singe s'est avérée être une plateforme malveillante qui infecte les ordinateurs des utilisateurs qui s'y rendent. Et voilà le travail.

Sauf que, comme le souligne le San Francisco Chronicles, l'image d'Obama est revenue sur Internet et recommence à grimper dans le classement des images. Les ingénieurs de Google sont tellement contrariés par cette affaire qu'ils ont acheté de l'espace publicitaire coûteux sur leur propre site, offrant un lien vers une explication et une excuse. Parfois, les gens sont juste puants, a déclaré la «Google Team», et Google reflète l'univers du web que ces gens créent collectivement. «Google considère l'intégrité de ses resultants de recherche comme une priorité extrêmement importante. En conséquence, nous ne retirons pas une page de nos résultats de recherche juste parce que son contenu est impopulaire ou que nous recevons des plaintes le concernant... Nous nous excusons si vous avez été dérangé par une expérience en utilisant Google. Nous espérons que vous comprenez notre position.»

Billet de blog du site The Big Money, du groupe Slate.com, traduit par Grégoire Fleurot

[ndt: La photo en question apparaît à l'heure de la publication de cette traduction, mercredi 25 novembre, en deuxième position sur Google Image en France pour la recherche «Michelle Obama», mais n'apparaît plus sur la version américaine du site.]

[Lire le billet en anglais sur thebigmoney.com]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Capture d'écran de Google Image

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte