Santé

N'écoutez pas Gwyneth Paltrow, il ne faut pas mettre d'œufs de jade dans votre vagin

Temps de lecture : 2 min

Plusieurs gynécologues ont mis en garde contre les conseils du site lifestyle de l'actrice.

L'actrice Gwyneth Paltrow, le 19 novembre 2016 à Los Angeles. MIKE WINDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
L'actrice Gwyneth Paltrow, le 19 novembre 2016 à Los Angeles. MIKE WINDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Il y a quelques jours, Goop, le site lifestyle de l'actrice Gwyneth Paltrow, a publié un article pour le moins interpellant. Dans un question-réponse intitulé «Améliorer le sexe: les œufs de Jade pour votre Yoni», le site conseille aux femmes d'acheter des œufs de Jade (environ 60 euros pièce) et de les placer dans leur vagin pendant une journée, ou pendant la nuit.

À l'origine de cette méthode, selon le site, «un secret jalousement gardé par la royauté chinoise durant l'antiquité, lorsque les reines et les concubines les utilisaient pour rester en forme pour les empereurs». L'objectif est de permettre aux femmes de booster leurs orgasmes, mais également d'équilibrer la balance hormonale, la tonicité des muscles vaginaux, et d'améliorer «l'énergie féminine en général»...


Un produit parfait si l'on croit cette annonce publi-rédactionnelle. D'ailleurs, celui-ci était rapidement en rupture de stock. Sauf que plusieurs spécialistes ont pris la parole pour dénoncer la méthode. Chez Fox News par exemple, Leena Nathan, docteure à l'UCLA Health, confirme que les pierres et gemmes en jade «ne provoquent pas de changements hormonaux, même quand ils sont insérés dans le vagin».

«Paquet d'ordures»

Le Washington Post explique de son côté qu'une gynécologue californienne a pris la parole et a qualifié le produit de Goop «de plus gros paquet d'ordures» qu'elle n'a jamais lu sur le site en matière de conseils sur l'hygiène intime. Sur son blog, le docteur Jen Gunter explique que la raison principale invoquée en faveur l'usage de ces œufs, à savoir pour son conjoint, laisse complètement de côté la possibilité de s'affirmer pour la femme.

«Et vient ensuite l'affirmation selon laquelle cela équilibre les hormones, ce qui est, biologiquement, impossible... Et pour l'énergie féminine? Je suis gynécologue et je ne sais pas ce que c'est!?»

Sans parler des risques d'infection...

Contactée par Gizmodo, la gynécologue explique qu'il faut se méfier des prétendues médecines ancestrales. «Les gens continuent de me dire qu'il s'agit d'une médecine orientale pratiquée pendant des siècles, alors pourquoi cela pourrait-il être mauvais? Mais il y a beaucoup “d'anciennes” pratiques qui, nous le savons maintenant, sont mauvaises. Je préfère que ma science soit biologiquement plausible.»

Et quand on sait que l'actrice a été épinglée par le passé pour ses conseils sur des tampons toxiques ou sa technique de vapeurs pour le vagin, mieux vaut rester loin de Goop quand il s'agit de prendre soin de son hygiène intime.

Newsletters

Fermer les frontières ne stoppera pas la propagation du variant Omicron

Fermer les frontières ne stoppera pas la propagation du variant Omicron

Étant donné que ce nouveau variant s'est déjà propagé au-delà de l'Afrique australe, l'interdiction des voyageurs en provenance de cette zone ne fera que ralentir sa circulation.

Pourquoi ne propose-t-on pas de tests de fertilité autour de 30 ans?

Pourquoi ne propose-t-on pas de tests de fertilité autour de 30 ans?

Nul besoin de vouloir un enfant à court terme pour avoir le droit de faire le point.

Pourquoi le variant Omicron pourrait résister au vaccin

Pourquoi le variant Omicron pourrait résister au vaccin

Une nouvelle lignée de SARS-CoV-2, B.1.1.529, a été identifiée. Baptisé Omicron par l'OMS, qui l'a catégorisé «préoccupant», ce variant a un profil génétique très différent des précédents.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio