France

INFOGRAPHIE. Primaire à gauche: qu'allez-vous faire dimanche?

Temps de lecture : 2 min

La droite, l'extrême-droite et l'extrême-gauche ont lancé leur campagne depuis des semaines, le candidat de gauche sera désigné le 29 janvier. Ferez-vous partis des Français qui se déplacent pour le désigner? Une infographie et un peu d'humour pour se décider.

Marc Pédeau pour Slate.fr
Marc Pédeau pour Slate.fr

Ce dimanche a lieu le premier tour de la primaire de la Belle Alliance populaire. Les septs candidats qui se présentent espèrent que les sympathisants et militants de gauche se déplaceront. A lire les sondages, tous ont une chance. Mais l'engouement sera-t-il suffisant pour apporter du crédit à la candidature du vainqueur le 29 janvier?

Pendant ce temps, l'ancien ministre de l'économie de Emmanuel Macron continue sa campagne avec le mouvement «En marche». Deux mois après la primaire de droite et la victoire de François Fillon, les observateurs redoutent une surprise: si Manuel Valls et Arnaud Montebourg sont en tête des enquêtes d'opinion, Benoît Hamon peut-il percer? Vous pouvez commencer à tester avec notre simulateur alternatif de vote.

Face à toutes ces inconnues –la première étant l'avenir du PS–, faut-il aller voter dimanche? Pour vous décider, nous avons mis au point cette infographie. Il suffit de suivre les flèches.

Marc Pédeau Journaliste

Newsletters

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

Prudence... et action rapide. Selon Pierre-Yves Cossé, commissaire au Plan de 1988 en 1992, l'embellie apparente de certains indicateurs économiques ne signifie absolument pas une prochaine sortie de crise.

Newsletters