Santé / Culture

Se tonifier sans s'épuiser : quels sports adopter ?

Temps de lecture : 3 min

Se remettre au sport fait partie des bonnes résolutions de début d’année. Vous êtes contre ? Et pourtant un peu plus d’activité physique ne vous ferait pas de mal. Il suffit de choisir celle qui vous convient.

janeb13 via Pixabay
janeb13 via Pixabay

CONTENU PARTENAIRE - Bon, il faut le dire, vous n’avez jamais été adepte des résolutions. Mais voilà, il y a quelques jours, vous avez monté les six interminables étages qui mènent vers l’appartement de votre petit(e) amie et êtes resté appuyé(e) à la rambarde, le souffle court et le regard vitreux. Il y a eu aussi jeudi dernier, lorsqu’un(e) de vos collègues vous a jeté un regard un brin narquois quand vous avez déclaré ne pas vous inscrire au triathlon semestriel. Et si vous décidiez quand même de faire un peu de sport…

Vous n’êtes ni un fanatique des salles de gym, ni un fervent pratiquant des séances de jogging dans le froid glacial - rien que d’y penser vous en avez mal aux oreilles -. Mais peut-être est-ce le moment de vous demander si vous avez besoin de vous mettre au sport. La réponse est positive ? Voici quelques idées pour vous refaire une santé sans vous épuiser.

Rien ne sert de courir…

Vos amis courent le dimanche pendant que vous faites la grasse matinée ? Stop aux complexes. La course est réservée à quelques humains assez sadomasochistes pour se déchaîner par tous les temps.

Pourquoi ne tenteriez-vous pas la marche rapide ? Nul besoin de coach ou de records à battre. Un parc, le long d’une rivière ou une station de métro vous serviront de terrain de jeu. L’objectif : cumuler des kilomètres à bonne allure, redécouvrir votre ville et délaisser les transports motorisés. On en sort moins épuisé qu’après un jogging, mais tout aussi vivifié.

Dans le même esprit, vous avez toujours été incapable de faire de la danse. Aucun sens du rythme et la sensation permanente de ressembler à un éléphant dans un magasin de porcelaine. Et bien la barre au sol est faite pour vous. Enseignée dans la plupart des écoles de danse, classique ou contemporaine, elle permet d’effectuer les mouvements de base de la danse tout en restant couché.

Attention, cela ne veut pas dire que vous ne vous dépensez pas. Bien au contraire : la barre au sol met à l’épreuve votre souplesse mais aussi vos muscles posturaux (le dos, les jambes, le port de bras). Vous gagnerez en coordination et en maintien sans pour autant quitter le plancher des vaches !

Rester zen

Contrairement aux idées reçues, le yoga ne se pratique pas assis, les mains croisées sur les genoux et les yeux fermés. Pratiqué de façon intensive, il n’y a pas mieux pour vous tonifier. Il existe différentes sortes de yoga, adaptées à votre état d’esprit et à vos ambitions sportives.

A vous de choisir par exemple entre le Vinyasa, où l’on enchaîne rapidement les pranas (postures), le Bikram, qui s’effectue à haute température façon sauna ou l’Iyengar, qui porte une attention particulière à l’équilibre physique et à la méditation. Chacune des séances commence et se termine par des instants de respiration et de relaxation, une façon unique de stimuler le corps et l’esprit en chantant trois fois le son “ooom”.

Autre alternative pour se muscler sans jouer des haltères, le pilate. Fondée sur la respiration et le renforcement des muscles posturaux, cette méthode est née aux Etats-Unis au début du siècle dernier. Par une série d’exercices effectués en douceur, vous travaillez votre gainage et votre souplesse. Au bout de quelques séances, le résultat est sans appel. Le petit plus ? La possibilité d’ajouter des accessoires (ballons, élastiques…) pour rendre les séances plus ludiques et variées.

Au fil de l’eau

L'élément aquatique peut également devenir un précieux allié pour votre forme physique. Il y a évidemment la natation que vous pouvez pratiquer en piscine municipale. Solution peu onéreuse et facilement accessible dans les grandes villes, y compris en formule nocturne.

N’hésitez pas à faire appel à un(e) ami(e) pour vous motiver, on enchaîne plus facilement les longueurs à deux ! Et si vous êtes zélé(e) inscrivez-vous à quelques cours de natation, vous vous assurerez que vous êtes bien positionné(e) dans l’eau et gagnerez en mobilité.

Sinon, pourquoi ne pas innover, en pratiquant l’aquagym - même si on a l’air un peu ridicule c’est très efficace pour les muscles fessiers - ou le waterbike ? Ce vélo partiellement immergé met à l’épreuve votre cardio tout en massant votre bassin et vos jambes. Une façon originale d’allier l’effort au réconfort !

Slate.fr

Newsletters

L'austérité aussi est responsable de l'épidémie de rougeole

L'austérité aussi est responsable de l'épidémie de rougeole

Tout n'est pas de la faute des anti-vaccins.

Une simple prise de sang pour prévenir la mortinatalité?

Une simple prise de sang pour prévenir la mortinatalité?

Les femmes à risque d'enfants morts-nés semblent présenter au moins cinq marqueurs spécifiques.

Notre État-providence peut-il être à la fois universel et personnalisé?

Notre État-providence peut-il être à la fois universel et personnalisé?

Le tryptique «personnalisation des services, parcours des individus, partage des données» actualise et complète le célèbre «unité, uniformité, universalité» de notre système social.

Newsletters