Tech & internet / Monde

À la recherche de la meilleure carcasse: le drôle de hashtag lancé par des scientifiques sur Twitter

Temps de lecture : 2 min

Attention, certaines photos peuvent vous faire regretter votre déjeuner.

Twitter / Richard Fitch
Twitter / Richard Fitch

Pendant que certains débattent des plus belles barbes, des plus beaux lieux du monde ou encore des meilleurs films, des scientifiques partagent les plus belles photos de carcasses sur Twitter. Et si l'on imaginait ça comme étant assez confidentiel, The Verge nous explique qu'en réalité, le concours est très serré, et que rien que sur la matinée du 11 janvier, une centaine de photos ont été partagées sur le sujet.

«Apparemment, il y a quelque chose dans l'air qui fait que c'est un bon moment pour être morbide: peut-être que c'est l'hiver, ou parce qu'il y a quelque chose qui se dessine au loin, dans un futur proche.»

«Le carnage a commencé le 10 janvier», explique Live Science, grâce à un tweet de Julien Fattebert, un chercheur postdoctoral à l'institut ornithologique suisse. On pouvait y voir un bébé léopard tué par des lions.

«Le hashtag était un jeu marrant entre nous, amis biologistes sur Twitter, à poster des photos d'animaux et de ce qu'ils mangent.»

Depuis, le hashtag a largement gagné en popularité, même s'il reste encore largement confiné au Twitter des fans de biologie. On y trouve des gros plans sur une guêpe attaquée par des fourmis rouges, la tête d'un frelon, un caribou qui commence à bien se décomposer (on en voit les entrailles) mais qui tient toujours sur ses pattes gelées dans la neige, des dauphins dont il manque une moitié du corps, une baleine échouée sur une plage, un raton-laveur le long d'une route, à qui quelqu'un a accroché un ballon sur lequel il est écrit «Bon rétablissement», des dizaines de grenouilles coincées sous un lac gelé, un phoque à qui il manque des yeux, ou encore un écureuil décapité par un autre écureuil qui lui a laissé un bout de mâchoire.

À l'inverse, on trouve aussi la tête d'un chat à qui il manque le reste du corps, ou celle d'un cerf qui garde la tête d'un de ses adversaires au bout ses bois.

De notre côté, on pense que cette photo de deux élans qui se battent, et emmêlent leurs bois avant de finir coincés dans la glace aurait tout à fait sa place ici.

Si le caribou, le cerf et le dauphin semblent particulièrement appréciés (pour ce dernier, il y a même une passionnante histoire derrière), The Verge souligne qu'il sera difficile d'arriver à un consensus sur la plus belle carcasse. «En revanche, on peut se mettre d'accord sur le fait que les scientifiques sont les meilleurs sur Twitter.»

Slate.fr

Newsletters

Souriez, Facebook regarde votre famille

Souriez, Facebook regarde votre famille

Le réseau social veux scanner vos profils pour mieux connaître votre foyer.

Va-t-il falloir économiser les données comme l’énergie?

Va-t-il falloir économiser les données comme l’énergie?

La quantité de données produite à l’ère du numérique croit de façon exponentielle. L’humanité produit ainsi en deux jours autant de données qu’au cours des deux derniers millions d’années. Les études révèlent des chiffres astronomiques: en 2020, l...

Les vidéos virales de recettes accentuent le phénomène de simplification de la cuisine

Les vidéos virales de recettes accentuent le phénomène de simplification de la cuisine

Les produits utilisés dans ces séquences, inoffensives en apparence, sont très souvent trop gras, sucrés et salés.

Newsletters