Santé / Sports

Les sportifs du week-end profitent d'une aussi bonne santé que les autres

Temps de lecture : 2 min

Si certains cherchaient une bonne raison de se motiver.

Faire du sport pendant deux jours a presque autant d’effets positifs sur la santé que répartir ses séances sur toute la semaine | Arcadiuš via Flickr CC License by

Sportifs du week-end, vos efforts ne sont pas vains. Selon une étude menée par des scientifiques de la Loughborough University, faire du sport pendant deux jours a presque autant d’effets positifs sur la santé que répartir ses séances sur toute la semaine, rapporte le Guardian.

L’équipe de chercheurs a mené l’enquête auprès de 63.591 adultes résidant en Angleterre et en Écosse, de 1994 à 2012, pour savoir lesquels parmi ceux qui pratiquent du sport régulièrement, occasionnellement ou pas du tout ont eu une maladie cardiovasculaire ou développé un cancer.

«Les avantages à faire du sport, même en deçà des recommandations hebdomadaires —150 minutes d’activité modérée ou 75 minutes d’activité vigoureuse, sont clairs», commente The Guardian.

Parmi les sportifs du week-end, les risques de mourir d’une maladie cardiovasculaire sont 30% inférieurs à ceux des adultes inactifs. Les risques de mourir d’un cancer le sont aussi de 18%. Des résultats comparables à ceux des sportifs qui ne sont pas suffisamment assidus pour suivre les recommandations hebdomadaires et légèrement moindres comparés à ceux qui font du sport toute la semaine.

Slate.fr

Newsletters

«400 recrutements pour lutter contre les déserts médicaux en Lorraine ce serait pas mal, pour la France, ça ne fait pas beaucoup» 

«400 recrutements pour lutter contre les déserts médicaux en Lorraine ce serait pas mal, pour la France, ça ne fait pas beaucoup» 

La députée France Insoumise de Meurthe et Moselle, Caroline Fiat, aide-soignante de profession, n'est pas satisfaite des mesures du plan santé du gouvernement.

Les ravages de l'industrie de la bière en Afrique

Les ravages de l'industrie de la bière en Afrique

Une population jeune en pleine croissance, un pouvoir d’achat en hausse... Le continent est un eldorado pour les géants du secteur qui ne reculent devant rien.

Fin du numerus clausus, fin des annuaires qui volent et de la concurrence sadique

Fin du numerus clausus, fin des annuaires qui volent et de la concurrence sadique

«Peut-être que si vous passez en deuxième année, vous commencerez à devenir quelque chose, mais pour l’instant, vous n’êtes rien.»

Newsletters